Se donner comme mission de changer des vies, un emploi à la fois

Le Reflet du Lac
Contenu publicitaire

Se donner comme mission de changer des vies, un emploi à la fois
L'équipe de la Firme Brouillette est composée, en avant, de Myriam Boily (directrice générale) et Mégane Brouillette (présidente). En arrière, on reconnaît Pierre Colin (responsable des ressources humaines), Marie-Claudine Beauchesne (responsable administrative) et Andrew Paquette (gestionnaire). (Photo : (Photo Le Reflet du Lac - Caroline Gaudreau))

CONTENU PUBLICITAIRE. Aider les travailleurs à changer leur vie en obtenant les meilleures conditions de travail disponibles sur le marché, voilà la mission que portent sur leurs épaules Mégane Brouillette et son équipe de la Firme Brouillette, une agence de placement qui a choisi Magog pour établir son tout premier bureau professionnel.

Mégane Brouillette a un parcours tout sauf ordinaire alors qu’il y a deux ans, à seulement 22 ans, elle a complètement changé de carrière pour lancer sa propre entreprise. Une décision tout aussi payante qu’exigeante puisque qu’aujourd’hui, la Firme Brouillette œuvre aux quatre coins du pays – et même bientôt à l’international – et compte jusqu’à 500 employés répartis au Canada. « Je travaillais comme infirmière à la base, mais j’ai vite réalisé que je ne voulais pas attendre dix ans pour être payée au sommet de l’échelle salariale. Même avant d’aller dans le milieu de la santé, je savais que je ne resterais pas une employée toute ma vie. J’avais déjà des diplômes en vente et communications. Je savais qu’un jour, je me lancerais à mon propre compte », partage Mégane Brouillette.

Malgré ce changement de carrière, celle qui est originaire de Sainte-Catherine–de-Hatley garde la même approche « empathique » indispensable dans le milieu de la santé, soit celle d’aider les gens. Elle voit même son travail comme une façon de changer des vies, un emploi à la fois. « Si une personne n’est pas heureuse dans son emploi ou que ses conditions sont inadéquates, cela peut avoir des conséquences importantes dans sa vie personnelle. Il y a des personnes qui vivent des divorces, ou qui sont aux prises avec des relations toxiques, et qui ne peuvent pas s’en sortir par manque d’argent. Ça peut aller très loin », raconte celle qui est parfaitement bilingue.

« Quand une personne fait appel à nos services, notre rôle est de lui trouver l’emploi idéal, selon ses critères et ses besoins. On s’en fait une mission de réussir, quitte à ne pas dormir ou de vivre un stress énorme. C’est beaucoup de pression, mais c’est ce qui fait notre succès et qui nous démarque de la compétition », poursuit la présidente de l’entreprise.

La Firme Brouillette se spécialise notamment dans les domaines des soins de santé, de l’hôtellerie et des métiers industriels. Ses services de placement sont gratuits pour les travailleurs et ceux-ci n’ont aucune obligation en lien avec leur inscription. « J’espère que mon histoire peut inspirer d’autres jeunes entrepreneurs à croire en leurs rêves et de tout faire pour y arriver. De se lancer en affaires, à un si jeune âge, c’est effectivement très intense. Mais en même temps, c’est si gratifiant et on sent vraiment qu’on est à la bonne place », conclut-elle.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires