Moderniser pour assurer son développement

Par Dany Jacques
Moderniser pour assurer son développement
Le député d'Orford a de grandes ambitions pour le centre-ville de Magog. (Photo : (Photo Le Reflet du Lac/Archives - Pierre-Olivier Girard))

AFFAIRES. Créer de la vie et de l’ambiance, un axe piétonnier et cyclable près de la rivière -Magog, des navettes électriques et du logement pour les jeunes familles figurent parmi les idées du député d’Orford, -Gilles -Bélanger, pour assurer l’avenir du -centre-ville de -Magog.

En marge de la consultation publique de la Ville de Magog qui s’est tenue le 22 février dernier portant sur le centre-ville, Le Reflet du Lac publie la vision de gens d’affaires et ici, du député d’Orford, sur l’avenir de ce secteur névralgique.

À plus long terme, il ajoute un train de passagers reliant -Sherbrooke à -Montréal ainsi qu’une ancienne usine de textile complètement revampée. « L’avenir, c’est ça ! », -lance-t-il.

Homme d’affaires dans une précédente vie professionnelle, il encourage les acteurs du milieu à poursuivre le mouvement amorcé par la revitalisation du -centre-ville. « -Continuons dans le même sens en encourageant nos promoteurs, un peu comme le fera très bientôt -William -Belval à l’ancien magasin -Rossy », propose M. Bélanger.

Il estime aussi que des projets, tel que proposé par des investisseurs locaux au cœur du -centre-ville (projet -Frédéric -Côté près du magasin -Giant et projet -Belval au coin -Merry et -Principale) doivent rapidement être réactivés pour créer de l’ambiance et générer des retombées économiques au -centre-ville. « -Les commerçants l’ont eu très dur depuis trois ans, il est temps de leur donner un bon coup de pouce », -prévient-il.

Il encourage également les acteurs socioéconomiques à garder l’esprit ouvert en répondant davantage aux besoins des voyageurs d’aujourd’hui, soit l’hébergement touristique à court terme. « -Ces plateformes de type -Airbnb sont complémentaires aux gîtes touristiques et aux hôtels, estime le député de la -Coalition -Avenir -Québec. L’hébergement traditionnel pourra même en profiter, car l’ambiance créée par cette nouvelle clientèle profitera à tous les types de commerce. »

Il invite les élus à encourager l’audace des gens d’affaires, un peu comme il a su « oser » -lui-même avec ses partenaires de l’époque pour construire l’îlot -Tourigny. « -Misons sur des projets similaires qui ne dépassent pas les quatre étages et qui attirent des jeunes, pas juste des édifices pour retraités », -conclut-il.

« -Il faut aussi déborder des limites du -centre-ville pour concentrer notre promotion touristique sur la vaste région -Magog-Orford, incluant la montagne, le parc national, le marais et le lac -Memphrémagog », -suggère-t-il.

Jamais à court d’idées, il répète son idée d’instaurer un système de quatre navettes électriques, et même autonomes, pour faire circuler les gens entre les attraits de la région et réduire le nombre de voitures au -centre-ville.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires