Magog écarte l’option d’acheter et de créer un parc sur la rue de Hatley

Par Dany Jacques
Magog écarte l’option d’acheter et de créer un parc sur la rue de Hatley
Nathalie Pelletier. (Photo : Archives Le Reflet du Lac – Patrick Trudeau)

PROJET.  Acquérir le boisé de la rue de Hatley pour le transformer en parc urbain est une proposition qui a été rejetée par le conseil municipal de Magog, lundi dernier.

L’idée a été lancée par les opposants à la construction de 17 immeubles et de 102 logements.  L’objectif de Renald Bujold et de Rose Marie Morales consiste à protéger un boisé qu’ils considèrent très important de conserver pour des raisons environnementales. (Voir autre texte).

La mairesse Nathalie Pelletier répond qu’il est impossible de créer un parc à cet endroit, surtout avec la présence d’espaces verts et de parcs à proximité, comme la pointe Merry et le Marais de la Rivière-aux-Cerises. «Cette zone de la rue de Hatley n’est pas un boisé d’exception ni le poumon de la Ville, comme certains le prétendent, précise-t-elle. Le marais est notre poumon et le boisé ciblé par le promoteur ne possède pas une grande valeur écologique. Tous les milieux humides seront conservés.»

Mme Pelletier rappelle que cette zone est située dans le périmètre urbain et dans une zone prioritaire de développement. «Nous priorisons une densification douce près du centre-ville où les gens peuvent se déplacer à pied et nous sommes très loin d’accentuer l’étalement urbain», tient-elle à clarifier.

La mairesse assure que l’Administration municipale poursuit ses discussions avec le promoteur Patrick Crépeau pour bonifier ces constructions sur le plan environnemental.

Des informations plus précises sur le produit final à livrer à la satisfaction des élus seront dévoilées au cours du mois de juin.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
1 Commentaire
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
trackback
Projet sur la rue de Hatley: les opposants rejettent toute construction d'immeubles - Le Reflet du Lac
1 mois

[…] Réplique de la Ville ici. […]