Les Galeries Orford veulent construire en bordure de la rue Sherbrooke

Par Dany Jacques
Les Galeries Orford veulent construire en bordure de la rue Sherbrooke
L'emplacement ciblé est situé à l'angle des rues Sherbrooke et Péladeau (à gauche sur ce plan). (Photo : gracieuseté)

AFFAIRES. Un bâtiment commercial est dans la mire des Galeries Orford, plus particulièrement au coin de leur stationnement situé à l’angle des rues Sherbrooke et Péladeau.

Le porte-parole du centre commercial, Vincent Bergeron, confirme l’intérêt de l’entreprise. L’objectif consiste à construire un édifice d’une superficie semblable à celle du défunt Presse Café, situé à proximité.

«On souhaite se rapprocher de la rue Sherbrooke, un peu comme ailleurs sur la même artère, ajoute M. Bergeron. On n’a toutefois pas l’intention d’ériger des bâtiments en bordure de toute la rue Sherbrooke.»

M. Bergeron demeure discret sur l’identité des prochains commerces. On sait que le bâtiment devrait abriter deux entreprises, avec potentiellement un service à l’auto. «On commencera par faire des plans avant de solliciter des locataires qui font déjà affaire avec nous dans nos autres centres commerciaux de la province, dit-il. Aucune date de construction n’est prévue pour l’instant.»

Le Comité consultatif en urbanisme (CCU) avait précédemment émis un bémol sur la demande des Galeries Orford, mais la Ville de Magog a utilisé son pouvoir discrétionnaire pour renverser cette décision. La mairesse Nathalie Pelletier précise que l’usage commercial est déjà permis à cet endroit. «La demande du propriétaire ne concerne qu’une modification de quelques mètres des marges de recul vers les rues Péladeau et Sherbrooke», détaille-t-elle.

Cette dérogation mineure a été autorisée par le conseil municipal lors de la séance publique du 5 décembre dernier.

Les Galeries Orford sont situées au 1700, rue Sherbrooke.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires