Le promoteur de la rue de Hatley promet un beau milieu de vie

Par Dany Jacques
Le promoteur de la rue de Hatley promet un beau milieu de vie
Le promoteur Patrick Crépeau est ici au milieu de sa propriété. On aperçoit derrière deux bâtiments en construction qui lui appartiennent et qui donnent une idée de l'aperçu des 17 immeubles semblables à venir. (Photo : Le Reflet du Lac - Dany Jacques)

IMMOBILIER.  Le promoteur du projet immobilier de la rue de Hatley, Patrick Crépeau, a très hâte de présenter publiquement ses plans afin de démontrer son intention d’y « construire un beau milieu de vie avec des arbres et de préserver des milieux humides ».

Il assure sa collaboration pour bonifier la construction projetée de 17 immeubles et de 102 logements. «Je suis déjà à ma cinquième version afin de respecter les critères de la Ville, qui souhaite notamment la meilleure protection environnementale, le maintien de bandes boisées et la conservation de la piste cyclable», explique-t-il.

Le promoteur se dit conciliant, car il avait le droit de construire dès l’acquisition de ce vaste terrain, il y a environ un an. Il tient cependant à dire que sa propriété qui borde la rivière Magog est située dans une zone de développement prioritaire, tel que décrété par un précédent conseil municipal. 

«Le terrain est également bien situé pour éviter d’amplifier l’étalement urbain, surtout que les futurs résidents pourront se rendre au centre-ville à pied ou à vélo, poursuit-il. Le produit final respectera les règles de densité obligeant à conserver 40% du couvert végétal et forestier. Nous n’effectuerons aucune coupe à blanc et je m’engage à conserver le plus d’arbres matures possible.»

M. Crépeau et ses partenaires financiers ont l’intention de conserver la piste cyclable aménagée depuis plusieurs années à deux pas de la rivière Magog. Une section appartient aux promoteurs et une autre à la Ville. Les balcons des futurs bâtiments seront éloignés du sentier, mais les usagers de la piste pourront apercevoir les immeubles.

Il vise la construction d’une première rue dès l’automne prochain, pavant ainsi la voie aux immeubles pour le printemps 2023.

Une phase 2 projetée pour d’autres immeubles

Le promoteur prévoit une phase 2 à son projet immobilier, mais à une date indéterminée. Il préfère compléter le dossier des 17 immeubles avant de planifier d’autres logements sur un terrain voisin. Cette propriété plus petite est située entre les usines d’épuration de la Ville de Magog et l’ancienne de la défunte usine CS Brooks.

M.Crépeau s’intéressera aussi aux anciennes installations où l’entreprise nettoyait précédemment ses eaux usées. D’autres immeubles pourraient s’ajouter dans cette zone enclavée, mais en fonction du coût d’achat et de démantèlement des vieux équipements.

Autre texte ici.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
1 Commentaire
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
trackback
Projet rue de Hatley: piste cyclable conservée et présentation publique à l'horaire - Le Reflet du Lac
2 mois

[…] Le promoteur se prononce publiquement. […]