Divertigo: la mairesse de Magog «choquée» et «insultée» par les propos du promoteur

Par Pierre-Olivier Girard
Divertigo: la mairesse de Magog «choquée» et «insultée» par les propos du promoteur
La mairesse Vicki-May Hamm a pris la défense de la Municipalité après les attaques publiques du promoteur du projet Divertigo. (Photo : Le Reflet du Lac - Pierre-Olivier Girard)

MAGOG. La sortie publique du promoteur du parcours d’hébertisme Divertigo, qui a craché son venin sur la Ville de Magog pour le traitement subi par son projet en 2017, est loin d’avoir plu à la mairesse Vicki-May Hamm.

La politicienne s’est dite «choquée» et «insultée» en lisant certains propos véhiculés par Marco Patry dans l’édition du 10 avril dernier, du journal Le Reflet du Lac. L’homme d’affaires avait déploré le «conservatisme» de la Municipalité, à l’égard des nouveaux projets comme le sien (voir autre texte). Ce dernier était initialement prévu à la plage des Cantons, avant d’être refusé en raison d’un mouvement d’opposition.

Invitée par un citoyen à donner la réplique à ces affirmations, la mairesse Vicki-May Hamm a profité de la séance régulière, lundi soir, pour remettre les pendules à l’heure. «Dans ce dossier particulièrement, si le promoteur nous avait dit à l’époque qu’il était prêt à prendre le temps et à attendre, peut-être deux ou trois ans, pour qu’on trouve la bonne place et qu’on le fasse ensemble, il y aurait un projet à Magog. Ce n’est pas compliqué», a insisté Mme Hamm.

La politicienne se désole que certains dossiers, comme celui de Divertigo, suscitent des débats qui ont tendance à dégénérer sur les médias sociaux. D’ailleurs, elle a volontairement évité de s’en mêler pour ne pas envenimer les discussions. «On m’a conseillé fortement de ne pas réagir sur les médias sociaux. Ça ne vaut pas la peine et c’est trop énergivore. Et en deux ou trois phrases, ça ne donne pas le temps de s’expliquer», conclut-elle.

Rappelons que Divertigo est en voie de compléter ses installations à flanc de montagne, du côté de Bromont. L’ouverture est prévue en mai prochain.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
5 Commentaires
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Sandra Perron
Sandra Perron
3 années

Insultée et choquée 😂😂😂😂 … j’en aurais long à dire …. si quelqu’un a droit d’être insulté et choqué c’est bien le promoteur. Ridicule ! M. Patry a respecté à la lettre tout ce que la mairesse lui a demandé. Et pour ce qui est d’attendre, il a été plus que patient et a regardé plusieurs possibilités mais rester poli et respectueux n’est pas gagnant avec les conseillers. Ils ont peurs de contredire la gang de chialeux et changent leurs chapeaux de bord. Car souvenez-vous, ils étaient tous pour le projet. Mme la mairesse vous avez la mémoire courte, j’étais là, j’ai entendue vos propos et vos commentaires, vous n’avez aucunement le droit d’être insultée ou choquée des propos de Marco car vous savez très bien que tout ce qu’il a fait, il l’a fait avec respect et comme vous lui avez demandé. Vous êtes, plutôt, frustré de voir que votre ville ne s’en va pas dans la direction que vous le souhaitiez. Vous aviez une belle vision pour votre ville, de beaux projets mais la mairie n’a pas le gros bout, les chialeux, les peureux, les gens sans vision pour le futur ont le contrôle de la ville …. Très frustrant! Je vais aller me relaxer en marchant et en regardant le magnifique paysage, car oui, Magog est une belle ville.

Luc Boulet
Luc Boulet
3 années

Magog, ville où personne ne peut faire de beaux projet sous penne de les voir retirer car une clic de personnes qui veulent justes avoir la paix et ne veulent pas voir les gens ne notre belle ville avoir du du plaisir ex: pendant des années les gens de Magog se rassemblaient au parc des braves ou à la pointe Merry ou dans les bar se promenaient sur la principale juste qu’a 2 et même 3 heure du matin sous surveillance policière sans être dérangé sauf si ça dépassait les bornes aujourd’hui tu dépasses 9 ou 10 heure à pied ou en auto et ont t’arrête sous prétexte de vérification pour alcool ou drogue ou parce que ont te soupçonne de vouloir faire des méfaits ou attroupement ont peut même plus se rassembler en gang car ont nous soupçonne de vouloir troubler la paix et sans parler des moto qui rentre en ville demander aux gens qui possèdent une moto pourquoi ils ne viennent plus à Magog ça plus de sens ont vie avec de moins de liberté j’invite les gens de Magog et de partout à se prononcer en faveurs d’une ville ou ont peut avoir des beaux projets et avoir du plaisir dans notre belle ville de Magog.

Marthe Gaudette
Marthe Gaudette
3 années

Peut-on blâmer un conseil municipal qui est à l’écoute des citoyens ?

marcel dupont
marcel dupont
3 années

Bien content que la ville n’est pas retenu ce projet , le promoteur va probablement manger ses bas dans 2-3 ans .
Pas d’avenir ce projet , ça intéresse pas grand monde ces bébelles là !!

Ben
Ben
3 années

Non mais ça ne se peut pas être déconnecté comme celà !!! Vraiment fier de quitter Magog et sa « Clique » de vieux braillards qui empêche tout les projets !!! Pas surprenant que le tourisme soit en baisse fréquente et que la moitié des magasins soit vides sur la « Main »… Magog à besoin d’un changement de direction et de voir une génération de Baby-boomers nous quitter pour d’autres cieux !!!