Des fraudeurs visent des personnes âgées aux caisses libre-service

Par Pierre-Olivier Girard
Des fraudeurs visent des personnes âgées aux caisses libre-service
Les clients du Walmart de Magog doivent notamment faire preuve de prudence face à cette fraude. (Photo : (Photo Le Reflet du Lac - Archives/Maryse Mathieu))

FAITS DIVERS. Un appel à la vigilance est lancé aux consommateurs qui utilisent les caisses libre-service, particulièrement les personnes âgées, par rapport à une fraude qui peut se traduire par des vols de plusieurs milliers de dollars.

Des cas utilisant le même stratagème ont été signalés un peu partout au Québec. Des individus prennent pour cible une personne et la suivent jusqu’aux caisses libre-service. Au moment où le client paye avec sa carte de crédit, les suspects prennent en note son NIP.

Une fois cette étape réussie, les individus interpellent la victime dans le stationnement. «Ils attendent que la personne ait déposé son sac à main et ses colis pour l’aborder, souvent dans une langue étrangère, rapporte le lieutenant Sylvain Guay, de la Régie de police de Memphrémagog. Pendant qu’une personne fait diversion, l’autre en profite pour fouiller le sac à main dans la voiture et prendre en note les numéros de la carte de crédit utilisée au magasin. Ils sont ensuite en mesure de cloner la carte.»

Bien souvent, les personnes fraudées tardent à suspecter quelque chose puisque les suspects effectuent plusieurs petits retraits. À titre d’exemple, lors d’une récente plainte, une femme a été fraudée pour plus de 6000 $, avant de s’en rendre compte. «Nous insistons auprès des personnes âgées et leur famille afin d’être vigilants et rapporter toute situation louche au service de police et à la sécurité du magasin, prévient le policier. Ce stratagème est utilisé régulièrement dans plusieurs commerces de détail avec grand stationnement.»

D’ailleurs, deux suspects qui correspondent à cette arnaque ont été aperçus au Walmart de Magog, le 12 février dernier. C’est un policier en civil qui les a remarqués. L’un d’eux portait un appareil à l’oreille et parlait une langue d’Europe de l’Est. «Malheureusement, les individus louches ont vite senti la surveillance. L’un d’eux a quitté avec un complice dans un Toyota Corolla noir, des années 2014 environ, tandis qu’un autre a fui par la forêt derrière le Walmart pour en ressortir face au commerce Tapis Magog. Leur fuite explique bien que leurs intentions étaient plus ou moins louables», conclut le lieutenant Guay.

Pour toute information, il est possible de contacter la RPM au 819 843-3334.

 

Description des individus louches:

  • Homme blanc, 6 pieds et un pouce, manteau foncé avec capuchon, langue étrangère.
  • Homme blanc, 5 pieds 9 pouces, manteau foncé avec capuchon, langue étrangère.
Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires