Des commerces demeureront inaccessibles aux handicapés dans le «nouveau» centre-ville de Magog

Par Pierre-Olivier Girard
Des commerces demeureront inaccessibles aux handicapés dans le «nouveau» centre-ville de Magog
(Photo : Le Reflet du Lac - Pierre-Olivier Girard)

AMÉNAGEMENTS. Malgré un investissement de plusieurs millions de dollars, bien des commerces du centre-ville demeureront difficilement accessibles pour les personnes à mobilité réduite. Une situation pour laquelle la Municipalité avait peu de pouvoir.

C’est du moins ce qu’avance la conseillère en communication du projet de revitalisation, Bianca de La Fontaine. Cette dernière explique que la manière dont le centre-ville a été construit, à l’époque, rend impossible une uniformisation concernant l’accès aux adresses commerciales. «La hauteur des seuils de porte est variable d’un bâtiment à l’autre. Il est donc impossible de tous les rejoindre avec un trottoir droit. Certains dénivelés ont pu ou seront corrigés une fois les travaux terminés, mais au final, la situation sera équivalente à ce que c’était avant, voire un peu mieux», soutient Mme de La Fontaine.

Il existe tout de même un programme de subventions provincial pour les propriétaires qui désiraient améliorer l’accessibilité à leur bâtiment, selon la responsable. Il n’a pas été possible de savoir toutefois si des demandes en ce sens ont été faites au centre-ville.

 

De grandes améliorations

Malgré ce statu quo sur les accès, Bianca de La Fontaine demeure convaincue que les nouveaux aménagements offriront une expérience beaucoup plus agréable aux clients et visiteurs. Elle cite, notamment, les trottoirs qui sont plus larges qu’auparavant, faits à partir de pavés de béton «stables et durables».

Les traverses aux intersections seront également davantage sécuritaires et mieux indiquées. «Des plaques podotactiles sont même installées pour signaler un danger aux piétons vivant avec une déficience visuelle», précise la responsable.

Des plaques podotactiles comme celle-ci seront installées au centre-ville. Elles servent à signaler un danger aux piétons vivant avec une déficience visuelle.
Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires