Décès de l’ancien député Pierre Reid

Par Dany Jacques
Décès de l’ancien député Pierre Reid
Pierre Reid est décédé d’un cancer du cerveau dimanche dernier. (Photo : Le Reflet du Lac/Archives)

HOMMAGE. L’homme qui a représenté les électeurs de la circonscription d’Orford pendant 15 ans, Pierre Reid, est décédé à l’âge de 73 ans dimanche dernier (14 novembre).

Celui qui a également été recteur de l’Université de Sherbrooke a succombé à un cancer du cerveau, une maladie qu’il a combattue pendant 11 mois. M. Reid n’aura profité de la retraite que pendant trois ans, puisqu’il s’était retiré de la politique active en 2018.

Élu une première fois député du Parti libéral du Québec pour le comté d’Orford en avril 2003, il a été réélu en 2007, 2008, 2012 et 2014. Il a occupé les fonctions de ministre de l’Éducation, ministre des Services gouvernementaux, président et vice-président de commissions parlementaires.

Détenteur d’un baccalauréat en sciences à l’Université Laval et d’un doctorat en mathématiques à l’Université de Paris XI (Paris-Sud), il a commencé sa carrière comme conseiller chez IBM puis professeur en informatique de gestion à l’Université du Québec à Chicoutimi.

C’est à l’Université de Sherbrooke qu’il poursuit sa longue et fructueuse carrière universitaire aux titres de professeur, vice-doyen, directeur du programme MBA, vice-recteur à l’administration et finalement recteur de 1993 à 2001. Il a aussi présidé la Conférence des recteurs et des principaux des universités du Québec.

Il a par la suite assumé les postes de sous-ministre délégué à Industrie Canada puis conseiller spécial auprès du sous-ministre de Développement économique Canada, avant de faire le saut en politique provinciale en 2003.

Le député actuel d’Orford, Gilles Bélanger, a appris avec tristesse le décès de son prédécesseur Pierre Reid. «Nous avons eu l’occasion de travailler ensemble plusieurs dossiers dont Magog Technopole, Owl’s Head, l’école Montessori et le centre sportif de la Ruche entre autres. Je tiens à offrir mes plus sincères condoléances à ses enfants et ses proches», dit-il.

Pierre Reid laisse dans le deuil ses filles, Marie-Claire et Catherine, son fils Louis et cinq petits-enfants.

La famille accueillera les gens qui souhaitent lui rendre hommage au Complexe funéraire Charron & Lamoureux, le vendredi 3 décembre (de 18 h à 21 h) et le samedi 4 décembre (9 h à 11 h 30). Une brève cérémonie suivra.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
2 Commentaires
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Colette Lamontagne
Colette Lamontagne
1 année

Mes sympathies a la famille

Daniel Gagnon
Daniel Gagnon
1 année

Mes condoléances à sa famille et à ses proches! C’est toujours triste de voir disparaître un bon député vaillant et honnête comme Pierre Reid (il a été mon recteur quand j’ai obtenu mon doctorat à l’Université de Sherbrooke). Je n’ai jamais trop compris pourquoi Jean Charest n’avait pas gardé notre député d’Orford au Conseil des ministres, pourquoi il l’avait rétrogradé les douze dernières années à un rôle minime de député d’arrière-ban. Est-ce que cette punition lui avait été infligée parce que Pierre Reid n’avait pas réussi à jeter en dehors du Parc national notre beau mont Orford? Si c’est cela, chapeau Monsieur Reid, vous avez sauvé notre mont Orford!