De nouveaux logements adaptés disponibles à Magog

Par Pierre-Olivier Girard
De nouveaux logements adaptés disponibles à Magog
Ces nouveaux logements adaptés sont situés à l'intersection des rues Principale Est et Nicolas-Viel.  (Photo : Le Reflet du Lac - Archives/Pierre-Olivier Girard)

IMMOBILIER.  Han-Logements poursuit son développement à Magog avec la construction complétée d’un nouveau bâtiment de trois logements, situé au coin des rues Principale Est et Nicolas-Viel. 

Ayant débuté au printemps dernier, les travaux ont pris fin à la fin août et la location des unités est débutée depuis ce temps.

Avec ce nouveau projet, l’organisme porte à environ 70 son nombre de portes en sol magogois, alors qu’elle en compte au total 150 réparties dans d’autres régions environnantes. «Même si on commence à avoir un nombre d’intéressants de logements adaptés à Magog, il y a toujours de la demande. Le plus difficile actuellement est la disponibilité des terrains pour lesquels il n’est pas nécessaire de procéder à un changement de zonage, qui peut engendrer des délais d’attente. On continue à travailler avec les donateurs et la Ville en ce sens», explique le directeur général, Jocelyn Jussaume.

Ce dernier explique que son organisation est «en mode développement» avec différents  projets à East Angus, Sherbrooke, Val-des-Sources, Windsor, Cowansville et Farnham, pour ne nommer que ceux-ci.

Han-Logements vise aussi à sortir des frontières estriennes, lui qui s’était fixé comme objectif en 2021 de construire 400 unités à coût abordable d’ici cinq ans. «Au départ, nos logements s’adressaient uniquement aux personnes avec des handicaps physiques. En cours de route, nous avons ajouté les déficiences intellectuelles et depuis peu, on répond aussi aux personnes ayant le trouble du spectre de l’autisme.»

«On parle beaucoup du manque de logements sociaux au Québec. Pour nous, c’est un bon «timing» pour faire avancer nos projets puisque ça cadre parfaitement avec cette problématique, poursuit Jocelyn Jussaume. Que ce soit au gouvernement ou avec nos partenaires, les gens ont de bonnes oreilles quand il est temps de nous écouter et de présenter notre savoir-faire.»

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
1 Commentaire
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Marie Josée Larivière
Marie Josée Larivière
18 jours

Wow super pour nos jeunes et moins jeunes très beau projet