Cultiver des légumes 12 mois par année dans un conteneur techno

Par Dany Jacques
Cultiver des légumes 12 mois par année dans un conteneur techno
La Ferme hydroponique Boute en Train cultivera des légumes dans un environnement contrôlé à la fine pointe de la technologie construit à l’intérieur d’un conteneur maritime de 40 pieds. (Photo : gracieuseté - Freight Farms)

AGRICULTURE. Une petite entreprise agricole projette de cultiver des légumes frais à l’année longue dans un conteneur en métal de 30 mètres carrés (8 pieds par 40).

Christian Langevin pilote ce projet situé sur le chemin Marlington, à Ogden. Tout est en place pour démarrer cette culture maraîchère presque unique au Québec. Ne reste qu’un branchement à faire par Hydro-Québec avant qu’il commence ses plantations.

«Mes premiers légumes seront prêts en mars si je peux ensemencer en janvier», planifie l’homme d’affaires qui investit 250 000 $ pour démarrer son entreprise appelée Ferme Boute en Train.

Laitue, roquette, bette à carde, fines herbes, radis et navets sont notamment dans sa mire pour alimenter des familles de la région ou approvisionner des restaurants du coin. «Les cultures seront ajustées avec les saisons et les chefs cuisiniers pourront même faire des demandes spéciales», explique M. Langevin.

Ce fermier en herbe s’enthousiasme en parlant de cette innovation et de sa collaboration avec l’entreprise américaine Freight Farms. Cette société de Boston serait la première à fabriquer et à vendre des fermes de conteneurs maritimes intégrant un système sophistiqué de culture hydroponique.

À l’intérieur de 320 pieds carrés seulement, la petite entreprise d’Ogden cultivera l’équivalent de 2,5 acres de culture en sol traditionnelle, tout en produisant 2 à 4 tonnes de nourriture par année. (Photo gracieuseté – Freight Farms)

 

«Ce système est plus efficace que la culture en serre et requiert 95% moins d’eau qu’une culture conventionnelle en sol, sans pesticide ni herbicide et pollution lumineuse. L’environnement contrôlé permettra de cultiver à l’année des récoltes de qualité, ajoute M. Langevin. On stimule ainsi l’autonomie alimentaire, on encourage l’économie locale et c’est très écologique.»

D’excellentes conditions permettront à cet espace de 320 pieds carrés de produire facilement entre 750 et 1000 pommes de laitue par semaine si ce légume est l’unique produit cultivé. Ce même conteneur pourra facilement se compartimenter pour produire différents légumes. Cette méthode permettra de confectionner une centaine de paniers de légumes par semaine ou approvisionner cinq restaurants de 50 places par semaine.

Le terrain de 4,5 acres est assez grand pour installer dix conteneurs, mais la croissance de l’entreprise se fera progressivement.

 

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
1 Commentaire
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Lise Girouard
Lise Girouard
5 mois

Super!