Condos à North Hatley: le maire Page ne change pas d’avis malgré les inondations

Par Dany Jacques
Condos à North Hatley: le maire Page ne change pas d’avis malgré les inondations
Même si la montée des eaux affecte régulièrement le Pilsen et la marina de la rivière Massawippi (notre photo), le maire Michael Page est convaincu que les inondations ne toucheront pas les immeubles à condos envisagés par le promoteur Richard Laliberté. (Photo : Le Reflet du Lac – Patrick Trudeau)

HABITATION. L’inondation survenue la semaine dernière au cœur du village de North Hatley n’inquiète aucunement le maire de l’endroit, Michael Page. Selon lui, la crue des eaux était même très loin de toucher les terrains de promoteur Richard Laliberté, qui souhaite construire des immeubles à condos en bordure du chemin Capelton.

«Ce n’était même pas proche et c’était très sec», réplique le premier magistrat, lorsque questionné sur la pertinence de développer de l’immobilier à proximité de la rivière et du lac Massawippi, deux cours d’eau réputés pour déborder presque chaque année.

M. Page admet que cette zone demeure à risque, mais il cible davantage le parc Dreamland, le restaurant Pilsen, la marina de la rivière Massawippi ainsi que les parcs municipaux en bordure de la même rivière.

Il rappelle que les terrains ciblés par le promoteur immobilier sont plutôt situés sur le chemin Capelton, un peu en retrait des zones touchées. Le secteur convoité comprend notamment les bâtiments abritant le Café Massawippi, le garage Fletcher, la quincaillerie et quelques résidences. «Cette zone n’a pas été inondée depuis la réfection du barrage, soit depuis plus de dix ans», précise-t-il.

Le conseil municipal demeure en attente d’une réponse du gouvernement du Québec pour l’autorisation d’exclure de la zone inondable le secteur convoité par M. Laliberté. «De nouvelles données révèlent que la situation a changé depuis les dernières années, assure-t-il. Nous demandons une mise à jour des cartes pour modifier les limites des zones inondables, ce qui permettrait de construire à cet endroit.»

M. Page ajoute que les bâtiments, s’ils voient le jour, seront également érigés de façon à éviter tous les risques de débordement d’eau.

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
2 Commentaires
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Dominique Cyr
Dominique Cyr
3 années

M.Page fabule quelque peu. Toute la zone des futurs construction étaient bien inondée. Il y a eut beaucoup d’eau partout. J’ai des photos à l’appuie.

Guy Madore
Guy Madore
3 années

Je demeure à North Hatley… et j’aimerais bien voir ces photos!!! Le parc Dreamland a été affecté pendant 2-3 jours, mais rien à comparer avec ce qu’on a vu à la télévision. Le gouvernement devrait regarder ce qui se passe ailleurs au Québec avant de venir se mêler des affaires de ma municipalité!!!