Un grand brûlé qui veut redonner au suivant

Par Patrick Trudeau
Un grand brûlé qui veut redonner au suivant
Olivier Jean a failli perdre la vie lors de l'incendie qui a complètement détruit le Centre de valorisation de l'aliment. (Photo : (Photo gracieuseté))

SPECTACLE. Très reconnaissant envers ceux qui lui ont donné un coup de main à la suite de l’incendie du Centre de valorisation de l’aliment, en mars dernier à Sherbrooke, Olivier Jean souhaite maintenant « redonner au suivant », en organisant un spectacle-bénéfice au profit des grands brûlés, le 9 mars prochain au Vieux Clocher de Magog.

Cette soirée mettra en vedette l’artiste Pelch, ainsi que les humoristes Guillaume Boldock et Liliane Blanco-Binette.

Le spectacle se déroulera presque un an (23 mars 2022) après l’explosion qui a soufflé le complexe sherbrookois (secteur Deauville) et qui a causé d’importantes blessures à plusieurs travailleurs de l’endroit, dont Oliver Jean.

Brûlé sur 40% de son corps, le propriétaire de l’entreprise Le Gars du Lac a passé dix jours dans le coma, à flirter avec la mort, avant d’amorcer une douloureuse période de réhabilitation.

Bien qu’il ne puisse pas encore utiliser ses mains de façon fonctionnelle pour son travail, il a tout de même réussi à relancer les opérations de fabrication de tourtières du Lac-Saint-Jean – sa grande spécialité – à l’aide de ses proches.

« Les derniers mois ont été assurément les plus difficiles de ma vie. Mais, malgré tout ce que j’ai traversé, je me considère extrêmement chanceux dans ma malchance. C’est peut-être cliché, mais pour bien des spécialistes médicaux, je suis un véritable miraculé », laisse entendre le jeune père de famille.

Ayant bénéficié de l’aide du restaurateur sherbrookois Baumann et de l’épicerie en ligne Maturin qui lui ont fourni de nombreux repas lors de sa convalescence, Olivier Jean s’associe à ces deux commerces pour étendre le mouvement.

Il souhaite maintenant que d’autres grands brûlés comme lui (ainsi que les membres de leur famille) aient accès gratuitement à un service de livraison de prêt-à-manger durant leur processus de guérison, et ce, partout au Québec. « Je me souviens à quel point c’était apprécié d’avoir des plats déjà préparés, surtout quand on n’arrive même pas à cuisiner », fait-il valoir.

Voilà pourquoi il organise son spectacle-bénéfice au Vieux Clocher et un autre à Alma le 23 mars (sa ville d’origine) pour financer ce projet de soutien. L’objectif est d’amasser 35 000 $ annuellement.

On peut réserver ses billets (50 $) dès maintenant au www.vieuxclocher.com ou au 819 847-0470.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires