Rétro 2018: la menace de la moule zébrée se concrétise

Rétro 2018: la menace de la moule zébrée se concrétise

Le MCI sonne l'alarme au cours de l'été 2018. La moule zébrée est maintenant bien implantée dans le lac Memphrémagog.

Crédit photo : (Photo Le Reflet du Lac – Archives/Maryse Mathieu)

RÉTRO. Ce que plusieurs craignaient depuis longue date se concrétise au cours de l’été 2018. La moule zébrée est dorénavant bien implantée dans le lac Memphrémagog.

C’est l’organisme Memphrémagog Conservation inc. (MCI) qui confirme la nouvelle en juillet, après avoir constaté la présence de ces mollusques en plusieurs endroits du plan d’eau.

Le président de l’organisme, Robert Benoit, avance même que «le lavage des embarcations est un échec», en faisant référence à cette mesure préventive mise de l’avant dans les années 1990, mais qui n’est pas toujours appliquée par les plaisanciers.

Selon les études menées par le MCI, la moule zébrée serait présente au Memphré depuis moins de trois ans.

Ce mollusque a toutefois la particularité de proliférer de façon foudroyante et d’envahir rapidement le fond d’un lac. Il peut également se coller aux infrastructures aquatiques comme les prises d’alimentation d’eau.

Du côté du lac Massawippi, rien ne laisse croire pour le moment que la moule zébrée y soit installée.

On redoute toutefois son arrivée, d’autant plus que cet écosystème serait encore plus favorable à la multiplication. «Lorsque la moule zébrée sera implantée, sa prolifération sera plus rapide qu’au Memphré, en raison d’un taux de calcium supérieur», prévient la directrice générale de l’organisme Bleu Massawippi, Michèle Gérin.

Poster un Commentaire

avatar