La MRC de Memphrémagog veut favoriser la rétention et l’établissement d’immigrants

La MRC de Memphrémagog veut favoriser la rétention et l’établissement d’immigrants

Sur la photo, on reconnaît Jacques Madore (MRC de Coaticook), Luc Cayer (MRC du Val-Saint-François), Jacques Demers (MRC de Memphrémagog), la directrice générale du Service d'aide aux Néo-Canadiens, Mercedes Orellana, ainsi que Pierre Therrien (MRC des Sources).

Crédit photo : (Photo gracieuseté)

COMMUNAUTÉ. En partenariat avec le Service d’aide aux Néo-Canadiens, quatre MRC de l’Estrie, dont celle de Memphrémagog, s’unissent afin de favoriser l’établissement et la rétention des immigrants en région.

Cette union a permis à ces groupes de rejoindre le programme Mobilisation-Diversité du ministère de l’Immigration, de la Diversité et de l’Inclusion.

«La disponibilité de main-d’œuvre est déjà un enjeu majeur en région et le bassin de travailleurs locaux ne sera pas en mesure de répondre à la demande dans les prochaines années. C’est donc face à ce constat que les partenaires ont choisi de travailler ensemble afin de favoriser l’établissement et la rétention de personnes immigrantes en région», fait savoir ces organismes par voie de communiqué.

Il s’agit d’un projet de 310 000 $ qui permettra le développement d’une expertise pour mieux cerner les enjeux d’immigration, la création de communautés plus accueillantes pour faciliter l’établissement durable des nouveaux arrivants et l’attraction des personnes immigrantes pour combler les emplois disponibles. Deux agentes de mobilisation ont d’ailleurs été embauchées afin d’accompagner les MRC dans l’élaboration et la réalisation d’un plan d’action.

«L’attraction et la rétention de la main-d’œuvre est un enjeu majeur, qui a été clairement identifié par les employeurs de notre région. La MRC de Memphrémagog est donc fière de contribuer à cette initiative, qui contribuera à répondre à ce besoin», a indiqué le préfet de la MRC de Memphrémagog, Jacques Demers.

Poster un Commentaire

avatar