Un Magogois effectue son 152e don de sang

Un Magogois effectue son 152e don de sang

Roland Bergeron était en bonne compagnie pour effectuer son 152e et dernier don de sang. À ses côtés, on retrouve l'infirmière Francine Saint-Amour, la présidente d'honneur Véronique Lettre et la mairesse Vicki-May Hamm.

Crédit photo : Le Reflet du Lac - Patrick Trudeau

LONGÉVITÉ. La Collecte de sang de la Ville de Magog a accueilli un visiteur de marque, le 7 décembre dernier au sous-sol de l’église Saint-Jean-Bosco,  lorsque Roland Bergeron s’y est présenté pour effectuer un don de sang, et ce, pour la 152e fois de sa carrière.

À défaut d’être un record, ce chiffre est tout de même fort impressionnant, si l’on considère qu’on peut faire annuellement un maximum de six ou sept dons (intervalle de 56 jours). «Lorsque j’ai commencé à donner du sang à l’âge de 18 ans, on était même limité à une seule fois par année», précise le valeureux donneur.

À quelques jours de fêter ses 77 ans – le 17 décembre prochain – , M. Bergeron a toutefois confirmé qu’il s’agissait de son chant du cygne. «Ce sera sûrement mon dernier don. Mais, je suis bien heureux de le faire ici, car j’ai pratiquement toujours participé à cette collecte», a confié le Magogois, au moment de s’étendre sur la chaise des donneurs.

«Vous pouvez même écrire que c’est un amour de donneur. Je l’ai vu très souvent aux différentes collectes dans la région et il était toujours de bonne humeur», a louangé l’infirmière Francine Saint-Amour.

En fait, l’une des rares absences de Roland Bergeron aura été l’an dernier à pareille date, alors qu’il s’était fracturé le fémur quelques jours avant la collecte magogoise.

Ironie du sort, il s’est brisé l’autre fémur tout récemment, ce qui ne l’a cependant pas empêché de faire son 152e et dernier don.

Précisons que la 19e Collecte de la Ville de Magog a dépassé son objectif en accueillant 311 donneurs. En 2016, on avait totalisé 295 dons de sang.

L’événement de 2017 se déroulait sous la présidence d’honneur de la femme d’affaires et auteure, Véronique Lettre.

Poster un Commentaire

avatar