Le Festival Orford Musique ouvre le bal avec une salle comble

Le Festival Orford Musique ouvre le bal avec une salle comble

La pianiste Sara Davis Buechner (photo) et l’artiste mime Yayoi Hirano reprendront leur concert déjà présenté au célèbre Carnegie Hall de New York.

Crédit photo : Photo gracieuseté

ÉVÉNEMENT. Le Festival Orford Musique inaugure en grande pompe sa prochaine saison estivale, avec la présence des Violons du Roy, vendredi (6 juillet). Ce concert affiche cependant déjà salle comble, mais les mélomanes pourront facilement se reprendre avec de nombreuses autres prestations offertes jusqu’au 11 août.

Le directeur artistique Wonny Song invite les initiés et les non-initiés à assister en grand nombre aux spectacles présentés par des musiciens parfois reconnus aux quatre coins de la planète. «Notre programmation, même si elle est parfois risquée et audacieuse, est appréciée de notre clientèle régulière. Cependant, nous sortons à l’occasion des sentiers battus pour attirer une clientèle plus jeune», mentionne M. Song.

Pour attirer une nouvelle clientèle, le directeur artistique tente le coup en présentant des concerts mariant différents instruments ou styles musicaux. La série Jazz représente un bel exemple pour élargir la clientèle. Il cible notamment la prestation «Piano Caméléons», mettant en vedette deux pianistes virtuoses, en l’occurrence Matt Herskowitz et John Roney, le 20 juillet.

En poste pour une troisième année consécutive, M. Song aime bien expérimenter en jumelant des styles artistiques distincts, et ce, toujours pour attirer des clientèles appréciant les nouvelles expériences. Il pense ici à la prestation «Guitares & Flamenco», réunissant le Montréal Guitare Trio et la danseuse flamenco Yosi Karahashi, le 4 août.

Pour convaincre les non-initiés du classique et du jazz, Wonny Song les invite à découvrir un nouveau monde musical afin de vivre une expérience différente et unique, le 29 juillet. Il cible ici «L’événement Buechner : histoires sans paroles» où la pianiste Sara Davis Buechner et l’artiste mime Yayoi Hirano reproduisent un de leur concert présenté au Carnegie Hall de New York.

Outre le concert d’ouverture des Violons du Roy, vendredi, suivra la prestation du Vienna Piano Trio, samedi (7 juillet). Au programme: des œuvres de Beethoven, Schumann et Dvorak.

Info: www.orford.mu

 

 

Poster un Commentaire

avatar