Élections fédérales 2019: David Benoît est très serein dans la défaite

Par Dany Jacques
Élections fédérales 2019: David Benoît est très serein dans la défaite
Le bloquiste David Benoît est très fier d’avoir talonné la ministre Marie-Claude Bibeau à sa première expérience en politique active. (Photo : Le Reflet du Lac - Dany Jacques)

POLITIQUE. Le bloquiste David Benoît est très serein malgré la défaite dans la circonscription de Compton-Stanstead.

Sa seconde place avec 32% des voix lui a permis de talonner la ministre sortante Marie-Claude Bibeau pendant une bonne partie de la soirée électorale. «Ce fut très serré. Je l’ai chauffée. Je pense qu’elle a eu peur», commente le politicien de 27 ans qui en était à sa première expérience en politique active.

Ses émotions variaient entre enthousiasme et légère déception pendant son rassemblement se tenant au Loubards de Sherbrooke, lundi. «J’ai réalisé mon rêve de me présenter, c’est merveilleux», avoue-t-il. Mais je suis déçu un peu, car le Bloc a sa place pour représenter les intérêts du Québec à Ottawa. Ce n’est que partie remise.»

David Benoît assure avoir eu la piqûre de la politique après avoir réalisé toutes ses rencontres, débats et entrevues à saveur électorale pendant la campagne. «J’ai senti la montée du Bloc dans les intentions de vote après la performance de notre chef aux débats. J’ai cru à ma victoire grâce à M. Blanchet, mais aussi, car le comté possède une bonne base de partisans du Bloc», soutient-il.

M. Benoît prévoit suivre avec attention l’évolution de certains dossiers dans le comté, plus particulièrement ses priorités qui étaient l’agriculture, la sécurité ferroviaire et les télécommunications. «Les libéraux n’ont pas reçu de chèque en blanc avec un gouvernement minoritaire. Ce sont les bloquistes qui feront des gains pour le Québec», prévient-il.

 

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires