Corridor appalachien achètera une partie du mont Foster

Corridor appalachien achètera une partie du mont Foster

La directrice générale de Corridor appalachien, Mélanie Lelièvre, a rappelé que le mont Foster est un secteur stratégique entre le massif des monts Sutton et le mont Orford.

Crédit photo : Photo Le Reflet du Lac – Archives)

CONSERVATION. L’organisme environnemental Corridor appalachien pourrait réaliser l’une des plus importantes transactions de son histoire alors qu’il s’apprête à faire l’acquisition d’une partie du mont Foster, afin de limiter l’expansion d’un projet immobilier et d’y créer une vaste aire de conservation.

Conclue après de longues négociations, cette entente prévoit l’achat de 211 hectares de terrain et un don écologique de 6 hectares du promoteur, pour un total de 217 hectares qui seront protégés à perpétuité. Le coût total du projet est évalué à 2,5 millions $.

Le développement immobilier, qui devait compter près de 70 résidences, sera pour sa part réduit à un maximum de 25 unités, tout en abolissant certaines sections de rues.

En outre, ce sont plus des trois quarts de la zone visée qui seront protégés à vie, ce qui inclut un terrain de 125 hectares situé sur le territoire de Saint-Étienne-de-Bolton. «L’entente constitue le meilleur compromis possible en permettant de protéger la plus grande partie des éléments d’intérêt écologique du secteur», a fait valoir la directrice générale de Corridor appalachien, Mélanie Lelièvre.

«D’un point de vue écologique, l’idéal aurait été qu’il n’y ait aucun projet de développement immobilier dans ce secteur… mais cela n’a pas été possible et nous ne pouvons malheureusement revenir en arrière. Il faut rappeler que le projet était déjà amorcé avant notre intervention: une partie avait déjà été dynamitée, des chemins avaient été aménagés et des résidences avaient été construites», a ajouté Mme Lelièvre.

Redonner l’accès à la tour d’observation

Après avoir exigé que les promoteurs immobiliers et Corridor appalachien en viennent à une entente, la Municipalité de Bolton-Ouest devra maintenant officialiser le projet en effectuant une modification réglementaire.

Le nouveau plan de conservation prévoit l’accès à un pan de la montagne pour le public, incluant la Tour des scouts, un site d’observation offrant des points de vue exceptionnels. Les Municipalités de Bolton-Ouest et Saint-Étienne-de-Bolton s’impliqueront dans la mise en valeur de cette aire protégée.

«C’est un dossier qui nous tenait à cœur, car il touche un secteur clé et stratégique. Ce territoire est un lien important entre le massif des monts Sutton et le mont Orford», a fait valoir Mme Lelièvre.

«Maintenant qu’on a une option d’achat, le dossier est soumis à la Municipalité de Bolton-Ouest. En parallèle, on doit amorcer le travail de financement avec nos bailleurs de fonds. L’échéancier est serré, puisque la première option doit être levée au 30 janvier 2019 et l’ensemble des acquisitions doit être complété avant le 1er septembre 2019», a précisé Mélanie Lelièvre.

Poster un Commentaire

avatar