Abattage de deux chèvres à Magog: la Régie de police enquête

Abattage de deux chèvres à Magog:  la Régie de police enquête

L'arrestation est survenue sur la rue Saint-Patrice Est

FAITS DIVERS. Une propriété du secteur Omerville à Magog aurait servi de site d’abattage de deux chèvres à des fins religieuses au début du mois. La Régie de police de Memphrémagog (RPM) mène une enquête à la suite du dépôt d’une plainte.

Selon ce que rapporte La Tribune, des bêlements alarmants au moment d’abattre les bêtes ont été entendus par des témoins, le 1er septembre dernier à Omerville.

Achetées sur place, les deux bêtes ont été égorgées avec l’accord des vendeurs par deux individus en provenance de la région de Montréal, soutient le quotidien.

L’événement est survenu à l’occasion de l’Aïd el-kébir, une importante célébration chez les musulmans que l’on souligne notamment par des abattages rituels.

Une enquête de la RPM est en cours.