Magog vaut 5 milliards de dollars

Par Dany Jacques
Magog vaut 5 milliards de dollars
L'augmentation des valeurs foncières s'élève à 771 millions en trois ans. (Photo : gracieuseté – Marco Bergeron)

IMMOBILIER. La valeur immobilière de toutes les propriétés de Magog atteindra les 5 milliards de dollars dès le 1er janvier prochain.

Tel est le constat observé dans le nouveau rôle d’évaluation foncière de la Municipalité pour les trois prochaines années.

Ce sont surtout les propriétés résidentielles qui expliquent ce plafond jamais atteint. Ces maisons représentent 80% de tous les types de vocations. Elles totalisent 4 milliards sur les 5 milliards. Le milliard qui reste comprend les volets commercial, industriel et agricole.

L’augmentation est également faramineuse avec 771 millions supplémentaires depuis trois ans. L’évaluateur agréé Jean-Pierre Cadrin a rarement vu des bonds aussi importants, même dans les Laurentides.

Il précise que la valeur totale et la hausse auraient été plus colossales si le nouveau rôle d’évaluation avait tenu compte du boom immobilier de l’année 2021, ce qui ne fut pas le cas. Le portrait immobilier de Magog se terminait en juillet 2020. M. Cadrin estime la hausse supplémentaire à environ 15% si l’année 2021 avait été intégrée dans les calculs. Et une proportion de 15% sur 5 milliards de dollars équivaut à 750 millions $ de plus.

Rappelons que la valeur immobilière de 5 milliards représente la base pour les revenus de taxes municipales. Pour Magog, cette richesse foncière de 5 milliards représentera environ 40 millions de dollars par année dans les coffres de la Ville.

 

UNE FORTE PROGRESSION DANS LA MRC

Du côté régional, les plus récentes valeurs foncières des résidences unifamiliales placent la MRC de Memphrémagog au 7e rang des plus fortes croissances entre 2020 et 2021. La province compte une centaine de MRC.

Selon l’édition 2021 du Panorama des régions du Québec, l’augmentation de 6% place la région derrière Caniapiscau sur la Côte-Nord (+16,9%), la Communauté maritime des Îles-de-la-Madeleine (+11,6 %) et le Rocher-Percé (+7,3%).

La valeur moyenne des résidences unifamiliales est passée de 280 000 $ à 324 000 $ en six ans dans la MRC.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires