Canton d’Orford financera la construction du CPE

Par Dany Jacques
Canton d’Orford financera la construction du CPE
La mairesse Marie Boivin est convaincue que l’engagement de la Municipalité accélérera le processus de construction, en plus de bonifier le nombre de places prévues. (Photo : Le Reflet du Lac/Archives – Dany Jacques)

AFFAIRES MUNICIPALES. Le Canton d’Orford désire ardemment ériger un Centre de la petite enfance (CPE) sur son territoire d’ici moins de deux ans. Les élus souhaitent toutefois bonifier les 31 places déjà promises et s’engagent à financer la construction pour accélérer le processus.

La mairesse Marie Boivin confirme le partenariat de la Municipalité avec le CPE Jardin de Fanfan. Elle souhaite collaborer avec cet organisme pour atteindre 80 places. Selon la première magistrate, ce nombre répondra davantage aux besoins de la population que la trentaine annoncée par le gouvernement.

Le conseil jongle avec l’idée de financer la construction même si la facture estimée à un CPE de 80 places s’élève à quelque 3,5 millions de dollars. Le coût serait évidemment moindre pour une trentaine de places. Les subventions réduiront également la facture. Des frais de location imposés au CPE, incluant une option d’achat, atténueront aussi l’impact sur le portefeuille des contribuables.

L’emplacement étudié est actuellement un terrain municipal situé derrière le petit mail commercial de Cherry River. Cet établissement abrite notamment le restaurant La Mie d’Orford et la microbrasserie Canton Brasse. «Le choix du site n’est pas encore officiel, tout comme la forme que prendra notre partenariat, spécifie Mme Boivin. On analyse même la possibilité de jumeler le pavillon communautaire et la garderie dans le même bâtiment.»

La population sera consultée à ce sujet.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires