TRIBUNE LIBRE: L’AQDR réclame une indexation plus élevée des pensions

Michel Bissonnette
TRIBUNE LIBRE: L’AQDR réclame une indexation plus élevée des pensions
Il est possible de nous envoyer une lettre d'opinion à l'adresse suivante: djacques@lerefletdulac.com

Monsieur Gilles Bélanger

Député d’Orford

Permettez-moi de vous remercier pour votre présence lors de notre dîner de Noël, le 15 décembre dernier. Pour plusieurs de nos membres, c’était une première sortie depuis le début de la pandémie, il y a près de deux ans.

Lors de ce dîner, je vous ai fait part de la situation financière précaire d’un grand nombre d’aînés qui doivent faire face à la hausse très importante du coût de la vie, plus de 5,2 % en novembre, sur une base annuelle. Dans certains secteurs vitaux, les augmentations sont encore plus importantes. C’est le cas en particulier pour le panier d’épicerie dont les hausses vont de 6% à 16%, selon la catégorie d’aliments, et pour les loyers qui augmentent de près de 5%.

Au mois de novembre, le gouvernement du Québec a annoncé que la pension versée par le Régime des rentes du Québec serait indexée de 2,7% pour 2022. Cela est nettement insuffisant. En pratique, les personnes aînées vont donc continuer de s’appauvrir. Cette situation est alarmante, et dramatique dans beaucoup de cas, puisque les augmentations de prix touchent des secteurs essentiels à la vie.

Selon un sondage réalisé par la firme Infras le printemps dernier, quelque 42% des 26 500 aînés membres de l’AQDR ont des revenus annuels inférieurs à 25 000 $. Pour eux, la hausse du coût de la vie n’est pas une bagatelle. Plus inquiétant encore, les experts prévoient que l’alimentation pourrait coûter beaucoup plus cher en 2022, accroissant d’autant les difficultés de nombreux aînés à bien s’alimenter.

L’AQDR Memphrémagog rassemble quelque 550 membres. Elle est l’une des 41 sections de l’Association québécoise de défense des droits des personnes retraitées et préretraitées. Devant la situation actuelle, nous demandons que le gouvernement du Québec indexe pleinement les pensions versées aux prestataires de la RRQ âgés de 65 ans et plus, et ce, à compter du 1er janvier 2022.

L’AQDR Memphrémagog espère vivement que vous saurez prêter attention à cette demande en sensibilisant vos collègues du gouvernement, ainsi que le Premier ministre, Monsieur François Legault, en les priant d’agir de manière urgente.

Nous vous prions de bien vouloir accepter, monsieur Bélanger, nos plus sincères salutations et nos meilleurs vœux de Noël et de Bonne Année.

Michel Bissonnette

Président 

AQDR Memphrémagog

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires