Éclosion de la COVID-19 au CHSLD de Magog

Par Dany Jacques
Éclosion de la COVID-19 au CHSLD de Magog
Cette montée de cas se traduit par moins de cinq employés positifs et moins de cinq résidents positifs. (Photo : gracieuseté - Marco Bergeron)

SANTÉ. Le Centre d’hébergement de soins de longue durée (CHSLD) de Magog traverse une éclosion de la COVID-19 depuis quelques jours.

Selon le CIUSSS de l’Estrie-CHUS, cette montée de cas se traduit par moins de cinq employés positifs et moins de cinq résidents positifs. Aucun décès n’était survenu dans le Centre de santé et de services sociaux (CSSS) de Memphrémagog au moment d’écrire ces lignes.

Il s’agit de l’un des 73 milieux en éclosion observés en Estrie.

Un proche d’un résident a manifesté son inquiétude au Reflet du Lac, surtout en présence de personnes vulnérables dans ces lits de soins de longue durée.

Le CIUSSS de l’Estrie assure prendre la situation très au sérieux. «Lorsqu’une veille d’éclosion ou une éclosion est recensée dans l’une de nos installations, nous prenons l’ensemble des mesures nécessaires pour éviter la propagation», explique le conseiller en communication Félix Massé.

Selon lui, ces mesures incluent l’analyse des lieux et le réaménagement de ceux-ci pouvant même aller jusqu’au déplacement de résidents si cela est nécessaire. L’application de l’ensemble des pratiques de base en prévention et en contrôle des infections (hygiène des mains, port d’équipement de protection individuelle, etc.) est également poursuivie.

Les mesures en place pour contrer l’éclosion en cours au CSSS Memphrémagog sont :

  • Dépistage massif de tous les membres du personnel et des résidents dès le premier cas positif (jour 0);
  • Dépistages massifs subséquents aux 7 jours;
  • Dépistages individuels entre les dépistages massifs dès l’apparition de symptômes chez des résidents ou des membres du personnel;
  • Isolement préventif de tous les résidents en contact étroit pour 14 jours;
  • Grande désinfection du secteur;
  • Application du registre d’auto dépistage des symptômes chez les membres du personnel;
  • Les membres du personnel s’évaluent à la maison et doivent signer le registre en arrivant sur l’unité, certifiant qu’ils n’ont pas de symptômes.
  • Tenue d’un registre des visiteurs;
  • Validation du passeport vaccinal ou preuve de test PCR négatif.
  • D’autres mesures pourraient s’ajouter selon l’évolution de la situation.
Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
3 Commentaires
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Turcotte Louise
Turcotte Louise
28 jours

J’ignore pour aujourd’hui mais la semaine dernière, le préposé a l’accueil, à l’entrée sur la rue principale, devant vérifier les codes QR, laissait passer tous les visiteurs sans rien demander, trop occupé à lire sa revue. ….un non sens 😐

Claude Gendron
Claude Gendron
28 jours
Répondre à  Turcotte Louise

Même chose au CHSLD de Varennes, on ne demande absolument rien, la préposée ouvre la porte, te remet un masque et retourne lire son livre, je trouves ça assez spécial, surtout dans un milieu fragile comme ça…

trackback
Trois éclosions de COVID-19 en cours au CHSLD et l’hôpital de Magog - Le Reflet du Lac
12 jours

[…] Ces éclosions s’ajoutent à celles jugées contrôlées dans les résidences privées pour les aînés de Magog. (Voir autre article) […]