Lac Memphrémagog: les patrouilleurs ont émis 13 fois plus de constats d’infraction

Par Dany Jacques
Lac Memphrémagog: les patrouilleurs ont émis 13 fois plus de constats d’infraction
Les patrouilleurs ont distribué 13 fois plus de constats d’infraction que l’an dernier en lien avec la vitesse, le bruit et l’absence de gilets de sauvetage. (Photo : Archives – Marco Bergeron)

SÉCURITÉ. Une présence accrue sur le lac Memphrémagog a fait bondir le nombre de constats et d’amendes émis aux plaisanciers en infraction, l’été dernier.

Un bilan nautique de la Régie de police Memphrémagog (RPM) fait état de 67 constats liés à la Loi sur la marine marchande. Ce résultat représente 13 fois plus de constats que l’année précédente et 6 fois plus que la moyenne de la dernière décennie. La vitesse excessive, le bruit et le non-port d’une veste de sécurité nautique sont particulièrement ciblés.

Et ces chiffres excluent les 11 amendes distribuées pour la conduite d’une embarcation en état d’ébriété, ainsi que les 49 autres ivressomètres sous la limite de 80 mg d’alcool/100 ml de sang (0,08). Ces 11 infractions représentent un important bond, car ce type d’intervention et de répression était plutôt absent au cours des dernières années.

La RPM ne croit pas qu’un comportement qui se détériore sur les plans d’eau explique ces statistiques à la hausse. «Nos patrouilleurs ont reçu la consigne d’être plus sévères sur les infractions qui dérangent les riverains et qui sont à risque pour la sécurité des usagers du lac», détaille le porte-parole de la RPM, Carl Pépin.

La présence des policiers a presque triplé sur le lac Memphrémagog avec 163 heures. Les autres plans d’eau, comme les lacs Magog, Lovering, Bowker et Massawippi, ont aussi été patrouillés, mais dans une moindre mesure.

Pépin applaudit notamment le travail des patrouilleurs à la baie Verte, qui a retrouvé davantage de quiétude pendant la période estivale. Le bruit des bateaux et de la musique, ainsi que les rassemblements d’embarcations, ont été particulièrement surveillés.

La RPM espère répéter un scénario semblable l’an prochain.

Quant à la surveillance sur la portion sud du lac Memphrémagog (Cantons de Stanstead, Ogden et Potton) supervisée pas la Sûreté du Québec, cette dernière dit ne pas avoir de statistiques par lac et MRC.

Au niveau provincial par contre, la SQ a notamment totalisé plus de 11 000 interceptions nautiques, plus de 1000 constats d’infraction et plus de 4300 avis de non-conformité.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires