Vaccination: on vise une première dose pour les 5-11 ans d’ici Noël

Par Patrick Trudeau
Vaccination: on vise une première dose pour les 5-11 ans d’ici Noël
François Legault se réjouit de savoir que plus de 80 000 rendez-vous ont déjà été pris pour la vaccination de 5-11 ans. (Photo : capture d'écran – Facebook François Legault)

COVID-19. Le gouvernement du Québec a bon espoir d’offrir une première dose de vaccin à un grand pourcentage d’enfants de 5 à 11 ans d’ici les trois ou quatre prochaines semaines.

Le premier ministre François Legault a toutefois refusé d’établir un objectif précis pour le taux de vaccination, afin «d’éviter de mettre de la pression» sur le milieu de santé et sur ceux qui doivent être vaccinés.

Au Québec, ce sont 650 000 enfants, soit ceux qui fréquentent les écoles primaires, qui sont visés par cette nouvelle campagne.

«La vaccination va débuter dès demain dans les cliniques, et il y a déjà plus de 80 000 rendez-vous qui ont été pris pour les prochains jours. Ça augure bien», a fait savoir M. Legault.

«Je sais qu’il y a des inquiétudes, mais les tests ont été plus nombreux sur les vaccins pour les enfants et la dose a été ajustée en conséquence, soit environ un tiers par rapport à celle d’un adulte. Les scientifiques ont établi qu’ils étaient sécuritaires», a tenté de rassurer le premier ministre.

Après avoir reçu leur première dose, les jeunes devront attendre huit semaines avant d’obtenir leur seconde dose.

La vaccination en milieu scolaire devrait aussi se mettre en branle à court terme, mais toujours sur une base volontaire. «Aucun enfant ne sera vacciné s’il n’a pas obtenu l’autorisation de ses parents.»

«Plus il y aura d’enfants vaccinés, moins il y aura de chances d’éclosion et de fermeture d’écoles. Et éventuellement, on va pouvoir retirer le masque en classe», a ajouté François Legault.

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires