Jacob Perreault enflamme le web avec un but spectaculaire

Par Patrick Trudeau
Jacob Perreault enflamme le web avec un but spectaculaire
Choix de première ronde des Ducks au repêchage de 2020, Jacob Perreault impressionne par ses talents de marqueur. (Photo : gracieuseté)

HOCKEY. Le Magogois d’origine Jacob Perreault a enflammé le web et la planète sport, le week-end dernier, en réussissant un but spectaculaire dans la Ligue américaine de hockey.

Alors qu’il était posté derrière le filet des Condors de Bakersfield, le jeune attaquant des Gulls de San Diego a mis la rondelle à plat sur sa palette, avant de la soulever et de la glisser derrière le gardien adverse en une fraction de seconde.

Il faut d’ailleurs observer le jeu au ralenti pour bien apprécier la beauté de la manœuvre.

Baptisé «The Michigan Goal», en l’honneur d’un jeu similaire réalisé il y a 25 ans par un joueur universitaire du Michigan, ce but était le 6e de la saison de Jacob Perreault. En date du 14 novembre, il totalisait 13 points en 10 joutes régulières.

Même s’il est toujours d’âge junior, l’ailier droit de 19 ans évolue pour une deuxième saison dans la Ligue américaine de hockey.

Choisi en première ronde du repêchage de 2020 par les Ducks d’Anaheim après deux saisons avec le Sting de Sarnia, il a gradué prématurément chez les professionnels l’an dernier en raison de l’annulation de la saison 2020-2021 dans la Ligue de l’Ontario.

Avec les États-Unis au Championnat junior?

Par ailleurs, Jacob Perreault a de fortes chances de porter les couleurs des États-Unis lors du prochain Championnat du monde de hockey junior durant la période des Fêtes.

Lors d’une récente entrevue accordée à Stéphane Leroux, de RDS, Perreault a indiqué qu’il ne restait plus qu’une «question de passeport» à régler afin d’officialiser son embauche américaine.

Il estime avoir de meilleures chances de s’illustrer au sein de cette formation, plutôt qu’avec la délégation canadienne. Il pourrait aussi faire équipe avec Jamie Drysdale, un autre espoir et choix de première ronde des Ducks.

Possédant une double nationnalité, le fils de Yanic Perreault (et July Bergeron) est né à Montréal, mais il a passé plusieurs années de sa vie aux États-Unis en raison du travail de son père.

Il a également vécu une partie de son enfance (de 5 à 11 ans) à Magog, où il a fait ses débuts au hockey mineur et où sa famille possède toujours une résidence secondaire.

Notons que son jeune frère Gabriel (16 ans) fait déjà partie du programme américain et qu’il vient tout juste de remporter la Coupe des 4 Nations, en Finlande, avec l’équipe nationale des moins de 17 ans.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires