On sort l’artillerie lourde pour la nouvelle chaise d’Alfred-Desrochers

Par Patrick Trudeau
On sort l’artillerie lourde pour la nouvelle chaise d’Alfred-Desrochers
Des travailleurs ont procédé à l'installation des poteaux de soutien dans les hauteurs du mont Alfred-Desrochers. (Photo : gracieuseté - Mont-Orford/Marco Bergeron)

TRAVAUX. Les usagers du Mont-Orford ont eu droit à quelques scènes hors du commun, hier (2 novembre), alors qu’on poursuivait les travaux de construction de la nouvelle remontée mécanique du versant Alfred-Desrochers.

On a notamment fait appel à un hélicoptère, afin de transporter certains poteaux de soutien dans les hauteurs de la montagne, et à des travailleurs spécialisés n’ayant visiblement pas de problèmes de vertige!

L’opération a été immortalisée par quelques photos, qui ont rapidement été partagées via les réseaux sociaux.

Un hélicoptère a été utilisé pour transporter diverses pièces en altitude. (Photo gracieuseté – Mont-Orford/Marco Bergeron)

Ces travaux, rappelons-le, servent à aménager une remontée quadruple flambant neuve de marque Dopplemayr et ayant une capacité de 1800 skieurs à l’heure. Il s’agira d’une augmentation de 60% par rapport à l’ancienne chaise, qui datait de 1965.

La Corporation Ski & Golf Mont-Orford a investi 4,5 millions $ dans ce projet et prévoit que la nouvelle installation sera fonctionnelle pour le début de la saison 2021-2022.

D’une longueur de 1336 mètres, le télésiège mettra neuf minutes pour transporter les skieurs de la base jusqu’au sommet.

L’opération a été immortalisée par quelques photos, qui ont rapidement été partagées via les réseaux sociaux. (Photo gracieuseté – Mont-Orford/Marco Bergeron)
Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires