Magog: les premiers frênes abattus à la pointe Merry

Le Reflet du Lac
Magog: les premiers frênes abattus à la pointe Merry
Pour un deuxième automne consécutif, des travaux d'élagage et d'abattage seront effectués à la pointe Merry, afin de rendre l'endroit plus sécuritaire et éliminer les arbres en fin de vie. (Photo : Le Reflet du Lac – Archives/Patrick Trudeau)

INFESTATION. Amorcés l’automne dernier, les importants travaux d’élagage et d’abattage d’arbres vont se poursuivre au cours des prochaines semaines à la pointe Merry et au parc de la Baie-de-Magog, à proximité du lac Memphrémagog.

Arrivés en fin de vie, 11 peupliers de Caroline seront abattus, alors que 19 autres, considérés en meilleur état, seront élagués pour leur permettre d’allonger leur espérance de vie. Ces travaux visent aussi à rendre l’endroit plus sécuritaire, en éliminant les branches ou sections qui pourraient causer des accidents.

Parallèlement, 47 frênes devront être abattus sur un territoire allant de la pointe Merry jusqu’à la rue Lévesque, soit le secteur de la piste cyclable et du parc linéaire.

Cette opération se veut la première étape concrète visant à freiner la propagation de l’agrile du frêne. Les arbres ciblés par l’abattage ont été contaminés par ce coléoptère et la Ville de Magog a déjà prévu d’autres opérations du genre dans ses différents parcs dans les années à venir, afin de prévenir cette infestation particulièrement virulente envers les frênes.

La Municipalité prévoit planter d’autres arbres dans le parc de la Baie-de-Magog à l’été 2022, afin de remplacer progressivement ceux qui auront été abattus.

De nouvelles essences seront par le fait même introduites afin de diversifier les variétés et de minimiser les impacts d’une infestation de l’agrile du frêne à d’autres espèces.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires