Toby Lafrance a déjà commencé le travail à Thetford Mines

Par Patrick Trudeau
Toby Lafrance a déjà commencé le travail à Thetford Mines
Toby Lafrance est maintenant un membre des Filons du Cégep de Thetford Mines. (Photo : gracieuseté)

DÉPART. Moins de 24 heures après avoir œuvré derrière le banc des Cantonniers de Magog, Toby Lafrance était déjà en poste avec sa nouvelle équipe, lundi dernier.

Oeuvrant comme assistant-entraîneur à Magog depuis 2018, il a décidé de quitter ce rôle pour devenir entraîneur-chef et recruteur de l’équipe D2 des Filons du Cégep de Thetford Mines, dans la Ligue collégiale du RSEQ.

Bien qu’il aurait aimé  succéder à Félix Potvin lorsque celui-ci a annoncé sa retraite il y a quelques mois, Lafrance jure que l’arrivée de Stéphane Robidas n’a aucunement influencé sa récente décision. «Oui, je souhaitais obtenir le poste d’entraîneur-chef, mais j’ai très bien compris pourquoi la direction avait choisi Stéphane. Il traîne avec lui tout un bagage», reconnaît-il.

«Félix Potvin a été un modèle extraordinaire pour moi, mais j’ai aussi appris des choses différentes avec Stéphane, même si notre association a été de courte durée», a-t-il ajouté sur un ton reconnaissant.

Toby Lafrance arrive en terrain connu à Thetford Mines puisque ce programme de hockey est dirigé par Martin Bernard, son ancien entraîneur dans le midget AAA et le junior, et avec qui il a œuvré au sein du programme des Carnicas de l’école secondaire de La Ruche.

«C’est même lui qui m’a donné ma première chance comme entraîneur (en 2017), avant mon arrivée avec les Cantonniers. Lorsqu’il m’a parlé du poste d’entraîneur-chef qui s’ouvrait avec les Filons, je me suis dit que c’était une occasion à ne pas manquer», explique l’homme de hockey.

Étant donné que son nouveau poste est considéré comme du temps plein, Toby Lafrance devra aussi mettre fin à son association avec les Carnicas de l’école secondaire de La Ruche.

Il entend toutefois continuer d’être un citoyen de Magog, une région qu’il affectionne énormément.

«Ma conjointe (qui est d’origine française) et moi, nous sommes un peu aventureux et habitués aux voyages. Ça ne me dérange nullement de faire la route entre Magog et Thetford. Ça va juste ajouter quelques kilomètres à ma voiture», a-t-il lancé en riant.

Notons que la direction des Cantonniers recherche activement un candidat pour combler le poste d’entraîneur-adjoint à Magog. Les intéressés peuvent envoyer leur CV au président Renaud Légaré à l’adresse suivante: rleg2004@hotmail.com

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires