Signature d’une convention collective de sept ans à Magog

Par Dany Jacques
Signature d’une convention collective de sept ans à Magog
L’entente prévoit des augmentations salariales variant de 2% à 2,25% jusqu’en 2026. (Photo : gracieuseté Ville de Magog)

SYNDICAT. La Ville de Magog vient de signer une nouvelle convention collective de sept ans avec ses employés manuels et de bureau.

Le conseil municipal a adopté cette entente lors de la séance publique du 7 septembre. La partie patronale et les membres du Syndicat canadien de la fonction publique, section locale 1054, seront liés jusqu’au 31 décembre 2026. L’entente est de sept ans, car elle est rétroactive à compter du 1er janvier 2020.

Les parties ont ainsi convenu d’une augmentation salariale de 2% par année de 2020 à 2024 et de 2,25% pour les années 2025 et 2026.

Les autres faits saillants de cette convention concernent l’harmonisation des conditions de travail et de la rémunération des salariés, peu importe leur statut, l’amélioration des conditions de travail des employés temporaires de même que l’implantation d’horaires de travail flexibles.

Ces horaires permettront une optimisation des ressources humaines et une meilleure conciliation travail et vie personnelle, selon les deux parties.

La mairesse de Magog, Vicki-May Hamm, souligne le climat d’ouverture pendant les négociations, en plus des augmentations salariales qui «respectent la capacité de payer des contribuables».

La directrice des ressources humaines et porte-parole de la partie patronale de la Ville de Magog, Julie Jutras, souligne le professionnalisme «exemplaire» de l’exécutif syndical, surtout que le processus de négociation s’est échelonné sur 18 mois dans un contexte de pandémie.

Quant à Patrick Bergeron, président du Syndicat, il apprécie la «volonté partagée de conclure une convention collective mieux adaptée à la réalité d’aujourd’hui.»

La présente convention remplace la précédente échue depuis le 31 décembre 2019.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires