Achat de pneus usagés : tout ce qu’il faut savoir

PUBLIREPORTAGE
Achat de pneus usagés : tout ce qu’il faut savoir
Young male mechanic with car tire in automobile service center

À l’approche des changements de saison, de nombreux automobilistes songent à se procurer de nouveaux pneus. Face à tant de choix de modèles et de marques, chausser sa voiture adéquatement pour l’hiver et l’été peut s’avérer un processus compliqué et coûteux. C’est pourquoi plusieurs se laissent tenter par des pneus usagés plus abordables plutôt que des pneus neufs plus sécuritaires.

 

Si les pneus d’occasion vous permettent d’économiser de l’argent, leur usure peut compromettre votre sécurité sur la route. Ainsi, si vous souhaitez faire une bonne affaire en achetant des pneus usagés, vous devez faire preuve de vigilance en les choisissant bien. Voici tout ce que vous devez savoir pour mettre la main sur de bons pneus de seconde main et éviter les tracas.

 

Quand faut-il acheter de nouveaux pneus ?

Avant toute chose, comment savoir quand changer vos pneus ? En fait, pour ce faire, vous devez apprendre à mesurer leur usure. Au Québec, la loi indique que la bande de roulement doit avoir 2/32 pouces, soit 1,6 mm de profondeur, au minimum. En réalité, il est recommandé de changer vos pneus lorsque la profondeur de la rainure est de moins de 5/32 pouces, soit 4 mm. Finalement, il est bon de savoir qu’un pneu ayant une profondeur de rainure de 6/32 pouces, soit 4,75 mm, ne durera pas toute la saison.

 

Petit conseil pour mesurer l’usure des pneus d’hiver : munissez-vous d’une pièce de vingt-cinq cents et placez-la dans la rainure, le museau du caribou qui pointe vers le bas et l’intérieur du pneu. Si vous voyez encore le nez, c’est que le pneu est trop usé.

 

Les pneus neufs vs les pneus usagés  

Vous devez changer vos pneus ? Il est fort probable que vous vous posiez la question suivante : « dois-je acheter des pneus neufs ou usagés ? » Évidemment, la différence majeure entre ces derniers se rattache à leur niveau d’usure. Les premiers n’ont jamais roulé, alors que les seconds ont déjà parcouru plusieurs kilomètres.

 

L’attrait principal des pneus usagés se rapporte à leur prix plus abordable. Plus précisément, vous pouvez vous attendre à une baisse de prix variant entre 30 % et 60 % par rapport aux pneus neufs. Certains automobilistes optent aussi pour des pneus usagés par souci écologique : choisir des pneus d’occasion est une façon de recycler et diminuer le nombre de pneus dans les écocentres.

 

Les pneus neufs ont, quant à eux, plusieurs avantages. Tout d’abord, ils sont plus sécuritaires que les pneus usagés puisqu’ils sont inutilisés, donc au meilleur de leur performance. Ainsi, ils durent plus longtemps que des pneus usagés. Finalement, ils sont habituellement couverts par une garantie. La durée de cette dernière varie d’un fabricant à l’autre. Conséquemment, comme pour l’achat de pneus usagés, il important de bien magasiner ses pneus neufs.

 

Pneus usagés : faut-il les acheter d’un détaillant ou d’un particulier ?

Deux options s’offrent à vous pour l’achat de pneus usagés : acheter d’un détaillant ou d’un particulier. Il est vrai que vous aurez un meilleur pouvoir de négociation en achetant vos pneus d’un particulier, mais il s’agit aussi d’une transaction plus risquée. En effet, il est plus difficile de connaître l’historique des pneus et de leur entretien. En bref, vous pouvez acheter d’une personne qui a bien pris soin de ses pneus et les a parfaitement entreposés ou d’une autre qui n’a jamais porté attention aux siens et qui souhaite simplement faire de l’argent. Pour éviter les escroqueries, posez des questions au vendeur sur les motifs qui le poussent à se débarrasser de ses pneus.

 

D’un autre côté, un bon détaillant spécialiste aura inspecté les pneus au préalable et saura vous conseiller sur le modèle idéal pour votre voiture. Mais, tous les commerçants ne sont pas légitimes et bien intentionnés. C’est pourquoi il est important de bien magasiner son détaillant de pneus usagés, en lisant les commentaires sur le web et en comparant les offres. Finalement, les pneus usagés achetés auprès d’un détaillant sont couverts par la garantie légale. C’est donc dire qu’ils doivent pouvoir servir à un usage normal, et ce, pendant une durée raisonnable. Vous devez toutefois tenir compte du fait qu’ils sont usagés et de leur degré d’usure au moment de l’achat.

 

Somme toute, acheter des pneus usagés auprès d’un commerçant de confiance comporte moins de risques que de faire affaire avec un particulier.

 

10 choses à vérifier lors de l’achat de pneus usagés

Vous avez décidé d’acheter des pneus usagés ? Pour faire une bonne affaire et dénicher les pneus parfaits pour vous, assurez-vous d’inspecter les 10 éléments suivants, avant de conclure la transaction :

 

  1. Le prix

Le prix est un bon indicateur de l’usure des pneus d’occasion. Vous paierez plus cher pour des pneus usés à 10 % que pour des pneus usés à 50 %.

 

  1. Le modèle

Il est essentiel de choisir des pneus adaptés à votre véhicule. Pour vérifier le modèle qu’il vous faut, vous pouvez consulter le manuel du fabricant de votre voiture ou encore vérifier le modèle inscrit sur vos pneus existants.

Le modèle du pneu se trouve sur le flanc et est écrit de la façon suivante : trois chiffres/deux chiffres + une ou deux lettres + deux autres chiffres. Le chiffre avant la barre oblique représente la largeur du pneu, celui après la barre oblique désigne la hauteur du flanc, la lettre (souvent un R) correspond au type de construction du pneu et le chiffre après la lettre fait référence à la taille de la jante en pouces. Assurez-vous de trouver ces mêmes éléments sur les pneus que vous achèterez. Sur le pied B du véhicule, se trouve généralement une étiquette d’information où figure le numéro de série, de même que la grandeur exacte et la pression d’air recommandée par le fabricant. Si ces informations ne sont pas visibles sur celle-ci, elles se trouveront sur une autre étiquette près de celle du numéro de série de la voiture. Habituellement, ces renseignements sont indiqués sur l’intérieur de la porte du conducteur. Consultez le manuel du fabricant afin de trouver l’information pertinente à ce sujet.

 

  1. L’âge des pneus

Il est fortement déconseillé d’acheter des pneus de plus de 10 ans, car la gomme perd ses propriétés adhérentes avec le temps. Des petites craquelures sur les pneus sont un signe d’âge avancé de ces derniers. Pour trouver l’âge d’un pneu, recherchez une série de quatre chiffres sur son flanc. Les deux derniers chiffres indiquent l’année de fabrication du pneu. Par exemple, le nombre « 2819 » inscrit sur un pneu signifie que ce pneu a été fabriqué en 2019.

 

  1. La profondeur de la rainure

Vous devez déterminer l’usure des pneus. Avec une pièce de vingt-cinq cents ou une jauge de profondeur, faites les vérifications nécessaires. Assurez-vous que la rainure est de plus de 5/32 pouces. Faites vos tests à plusieurs endroits sur la semelle. Si vous constatez une usure irrégulière, n’achetez pas les pneus.

 

  1. L’intérieur

Inspectez l’intérieur des pneus à la recherche d’indice de réparation ou de bris. Il est déconseillé d’acheter des pneus ayant été réparés.

 

  1. La bande de roulement

Inspectez l’extérieur du pneu, soit la bande de roulement, afin de vérifier qu’il n’y a pas de corps étranger, comme du verre ou un clou.

 

  1. Les flancs

Attardez-vous aux flancs, soit les côtés du pneu. Assurez-vous qu’il n’y a pas de présence de fissures, de coupures ou de bosses. Vérifiez qu’il reste suffisamment de gomme adhérente.

 

  1. Les 4 pneus

Ne vous arrêtez pas après l’inspection d’un seul pneu. En raison du type de conduite et du véhicule de l’ancien propriétaire, il est fort probable que les pneus soient usés de manière inégale. Afin de vous assurer qu’ils ont tous une usure respectable, inspectez chacun d’eux méticuleusement.

 

  1. Les bonnes questions à poser

Pourquoi le vendeur souhaite-t-il se débarrasser des pneus ? Comment les entreposait-il ? Combien de kilomètres ont-ils roulés ? Sur quel véhicule étaient-ils installés ? Voilà toutes des questions qui vous aideront à déterminer l’historique des pneus et à mieux cerner les intentions du vendeur.

 

  1. La légitimité du vendeur

Si un particulier refuse de vous rencontrer chez lui, c’est peut-être un signe que les pneus ont été volés. Si un détaillant offre des prix largement en dessous de ceux des compétiteurs, pensez-y bien avant de faire affaire avec lui. Restez à l’affut des signes avant-coureurs et faites vos recherches sur le commerçant en amont.

 

3 choses à faire après l’achat de pneus usagés

Vous avez acheté des pneus usagés et vous aimeriez prolonger leur durée de vie ? Suivez ces trois conseils :

 

  1. Les faire installer par un professionnel

Pour changer vos pneus ou simplement faire poser une roue de secours, il est toujours préférable de faire appel au service d’un professionnel. Une bonne installation de vos pneus assurera votre sécurité sur la route, mais préviendra aussi l’usure excessive de ces derniers et des pièces qui s’y rattachent, tout en diminuant votre consommation de carburant.

 

  1. Vérifier la pression

Tous les mois, vérifiez la pression de vos pneus. Vous pouvez retrouver la pression recommandée pour les pneus de votre véhicule dans le manuel du fabricant. Sachez qu’il est encore plus important de vérifier la pression de vos pneus en hiver, car elle diminue automatiquement de 1 livre/po2 (ou 1 PSI), chaque fois que le mercure baisse de 6 °C. Référez-vous au manuel du fabricant pour toute l’information à ce sujet.

 

  1. Respecter la loi sur les pneus d’hiver et entreposer ses pneus d’été

Si vous subissez un accident de la route et que vous n’avez pas changé vos pneus à la date prescrite par la loi, soit le 1er décembre, vous mettez  non seulement votre sécurité et celle des autres en danger, mais vous risquez aussi une amende salée. Après avoir fait installer vos pneus d’hiver, entreposez vos pneus d’été dans un endroit frais, sec et propre.

 

Truc de pro : Faites la permutation des pneus afin d’augmenter leur durée de vie. Ce processus vise à identifier les pneus lors des changements pour s’assurer de faire une rotation et, ainsi, placer les meilleurs pneus à l’arrière pour conserver le sens du roulement.

 

Voilà ! Avec ces conseils, vous pourrez rouler longtemps et de manière sécuritaire avec vos pneus usagés. Vous avez envie d’encore plus de tranquillité d’esprit au volant ? Contractez une assurance auto avec Promutuel Assurance et profitez de nombreux avantages exclusifs !

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires