Un premier match «normal» après 18 mois

Par Patrick Trudeau
Un premier match «normal» après 18 mois
Le nouvel entraîneur-chef Stéphane Robidas dirigera son premier match officiel comme entraîneur-chef des Cantonniers, ce soir à Lachenaie. (Photo : Le Reflet du Lac - Patrick Trudeau)

CANTONNIERS. Après 18 longs mois d’attente, les amateurs de hockey auront droit à un premier match de la Ligue de développement M18 AAA (anciennement Ligue midget AAA) dans des conditions quasi normales alors que les Cantonniers rendent visite au Phénix du Collège Esther-Blondin, ce soir à Lachenaie.

Cette joute marquera l’ouverture officielle de la saison  2021-2022 pour l’ensemble du circuit Lévesque.

Les Cantonniers effectueront ensuite leur ouverture locale ce dimanche 12 septembre dès 13 h 30, à l’aréna de Magog.

Pour l’occasion, les Chevaliers de Lévis seront les visiteurs. Et avec les nouvelles normes annoncées le week-end dernier par la Santé publique, les équipes pourront présenter des alignements complets, chose qu’on n’avait pas vue depuis l’arrêt complet des activités le 12 mars 2020.

Limite de 500 spectateurs

Bien qu’il y aura un semblant de normalité sur la glace, les partisans devront continuer de respecter certaines mesures sanitaires lors de leur visite à l’aréna de Magog, dont la présentation du passeport sanitaire et le port du masque en tout temps.

Ces règles permettront d’accepter jusqu’à 500 spectateurs.

«Chaque personne devra présenter sa preuve vaccinale et une pièce d’identité, et on lui assignera un siège. On demande aux gens de respecter les consignes afin de pouvoir permettre à nos jeunes de pratiquer leur sport», a lancé le président des Cantonniers, Renaud Légaré.

Ce dernier a aussi précisé que les billets seront attribués sur le principe du «premier arrivé, premier servi» et qu’il n’y aurait aucune réservation, sauf pour les parents des joueurs. En outre, aucun abonnement de saison n’a été vendu cette année, en raison de l’incertitude qui entourait le début des activités.

«Nous sommes prêts à vivre avec ces compromis. Ça va faire du bien à tout le monde de revoir de l’action sur la glace», fait valoir M. Légaré.

Talent et profondeur

Effectuant ses premiers pas comme entraîneur-chef des Cantonniers, Stéphane Robidas ne s’avancera pas à prédire le rendement de sa troupe pour les huit prochains mois. Il reconnaît toutefois avoir un certain potentiel sous la main, avec quelques bons prospects de 15 ans et une douzaine de joueurs déjà repêchés par la LHJMQ. «La structure intégrée a fait un bon travail et on se retrouve avec du talent et une belle profondeur à toutes les positions. J’ignore toutefois comment on va se comporter face aux autres équipes», s’interroge-t-il.

«Ce que je souhaite, c’est d’abord que chaque joueur puisse développer ses habiletés. Si tout le monde progresse, les résultats vont suivre», estime-t-il.

Connaissant certains de ses joueurs depuis quelques jours seulement, Robidas entend s’allouer encore quelques semaines avant de nommer son capitaine et ses assistants. «Je veux me donner le temps qu’il faut pour faire un bon choix. De toute façon, tu n’es pas censé avoir besoin d’une lettre pour être un leader», fait-il valoir.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires