Magog: Jean-François Rompré sollicitera un second mandat, mais dans un nouveau district

Par Pierre-Olivier Girard
Magog: Jean-François Rompré sollicitera un second mandat, mais dans un nouveau district
Jean-François Rompré espère obtenir un second mandat comme conseiller municipal à la Ville de Magog. (Photo : Le Reflet du Lac – Archives/Pierre-Olivier Girard)

POLITIQUE. Le conseiller municipal de Magog, Jean-François Rompré, sollicitera un deuxième mandat lors des prochaines élections municipales. Toutefois, il le fera dans un district différent de celui qu’il occupe actuellement.

Celui qui représente le siège #1 (secteur Southière) a plutôt choisi de se faire le saut dans le secteur du centre-ville de Magog (district #7), qui appartient actuellement à la candidate à la mairie, Nathalie Pelletier.

 

UNE LONGUE RÉFLEXION

Le principal intéressé admet avoir réfléchi longuement à son avenir politique, notamment en raison du contexte des derniers mois en lien avec le projet Belval dans l’ancien Rossy. «La dernière année a été difficile. Ce projet a créé de la division au conseil et drainait beaucoup d’énergie négative. Heureusement, le projet a fini par passer. Mais si le dénouement avait été différent, ma décision aurait sans doute changé également», laisse-t-il entendre.

Le principal intéressé estime avoir de moins en moins de sentiment d’appartenance pour le district Southière, notamment en raison de l’approche d’opposition de certains résidents. Il estime que sa vision de développement cadre davantage avec celle du centre-ville. «Je suis en affaires depuis déjà plusieurs années et je connais tout le monde sur la rue Principale et les environs. Je veux être là pour contribuer à sa croissance, affirme Jean-François Rompré. Avec le projet Rossy et tous ceux qui s’en viennent dans les prochaines années, il nous faut des gens qui ont une approche d’ouverture et d’écoute. Non pas une approche négative qui fait mal à notre image.»

 

ARRÊTER DE DORMIR AU GAZ

En tant que membre du conseil d’administration de la Corporation des événements de Magog, le candidat entend soutenir l’organisme pour lui permettre de poursuivre sur sa lancée. «Pour m’être longtemps impliqué dans des événements comme celui de la Traversée du lac Memphrémagog, je ne comprends pas que ça soit aussi tranquille à Magog. Il suffit de s’y mettre pour réussir de belles choses. L’événement country organisé par la Corporation en est la preuve, est d’avis le politicien. Plusieurs avaient des doutes ou chialaient que la rue serait fermée et pourtant, ça s’est avéré un grand succès. Il faut arrêter de dormir au gaz et j’ai espoir que les prochaines élections permettront un vent de fraîcheur au conseil.»

Pour le moment, Jean-François Rompré refuse d’appuyer publiquement une des candidates à la mairie.

Rappelons qu’un autre candidat a déjà annoncé sa candidature dans le district #7, soit Gérard Verschaeve.

 

Prenez notre qu’aucun commentaire ne sera approuvé sous cet article en lien avec notre nouvelle politique de modération. Pour plus de détails: https://www.lerefletdulac.com/politique-de-moderation-et-netiquette/

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires