Lyne Tremblay était à Tokyo pour apprendre

Par Patrick Trudeau
Lyne Tremblay était à Tokyo pour apprendre
Lyne Tremblay en était à ses troisièmes Jeux paralympiques à Tokyo, mais à ses premiers en tir à la carabine à air comprimé. (Photo : Le Reflet du Lac – Archives/Patrick Trudeau)

JEUX PARALYMPIQUES. Lyne Tremblay n’a sans doute pas obtenu les résultats espérés lors des Jeux paralympiques de Tokyo, mais sa première expérience en tir à la carabine lui rapporte tout de même de nombreux apprentissages.

Se classant régulièrement parmi les meilleures au monde de sa discipline depuis deux ans, l’athlète de 58 ans avoue avoir été incommodée par la chaleur au Japon et elle a dû se contenter des 29e, 34e et 37e places lors des trois épreuves inscrites à son programme.

«Je suis tout de même contente d’avoir pu côtoyer les jeunes athlètes avec qui j’ai pu discuter. Je suis curieuse et toujours à la recherche d’apprentissages. J’ai appris beaucoup ici sur le tir, le mental et la technique», a confié la tireuse magogoise à l’agence Sportcom.

Ayant précédemment participé aux Jeux de Pékin (2008) et Londres (2012) en tir à l’arc, Lyne Tremblay se retrouvait pour la première fois à ces Jeux dans la discipline du tir à la carabine à air comprimé.

L’athlète en fauteuil roulant avait obtenu son laissez-passer pour Tokyo à la toute dernière minute, après avoir manqué une épreuve de qualification en raison de problèmes techniques.

Toujours prête à se lancer dans un nouveau défi, elle entamera maintenant sa préparation pour les prochains Championnats du monde, qui auront lieu à l’automne 2022 aux Émirats arabes unis, ainsi que pour les Jeux paralympiques de 2024, à Paris.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
1 Commentaire
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
trackback
Édition du 10 septembre 2021 - Canal M, la radio de Vues et Voix
2 mois

[…] Lyne Tremblay était à Tokyo pour apprendre […]