Lyne Bessette annonce son retrait de la vie politique

Le Reflet du Lac
Lyne Bessette annonce son retrait de la vie politique
La députée Lyne Bessette entend profiter de la saison estivale pour aller sur le terrain et rencontrer les citoyens de Brome-Missisquoi. (Photo : gracieuseté - Karine Goyette)

POLITIQUE. À peine quelques mois après avoir confirmé son intention de briguer à nouveau les suffrages, la député fédérale de Brome-Missisquoi, Lyne Bessette, fait volte-face et annonce qu’elle ne sera pas de la course lors des prochaines élections fédérales.

La députée libérale a officialisé cette information cet après-midi par voie de communiqué, et ce, moins de deux ans (automne 2019) après avoir été élue comme représentante des citoyens de Brome-Missisquoi.

«La vie politique, comme la vie de sportif de haut niveau, est exaltante. Tout va vite, on doit toujours être à l’affût pour se surpasser, et ce, pour le bien des gens qu’on représente. Je suis immensément fière d’avoir été choisie par les citoyens de ma région pour les représenter. J’ai tout donné pour faire avancer leurs projets et pour les aider à faire face à leurs difficultés. Mon passage en politique m’aura permis d’apprendre à une vitesse phénoménale, de découvrir des personnes formidables et de repousser mes limites. Cette expérience de vie me servira pour toujours, j’en suis certaine. Maintenant, il est temps que je prenne soin de moi», a déclaré Lyne Bessette.

Fière des avancées dans Brome—Missisquoi

La députée sortante n’a pas manqué de souligner quelques réalisations marquantes que son passage en politique aura permis de réaliser. Elle s’est dite immensément fière de chacun des dossiers qu’elle a réglés, de chaque projet qu’elle a poussé et de toutes ses interventions à la Chambre des communes qui auront permis à toute la population de découvrir un peu plus ce qu’elle considère comme la plus belle des régions.

Parmi les dossiers marquants qui la rendent fière, elle a mentionné la construction du vélodrome, le soutien apporté aux aînés, le travail pour la préservation des plans d’eau, dont le lac Memphrémagog, l’appui apporté à la population pendant la pandémie mondiale ainsi que le branchement à Internet haute vitesse de toutes les municipalités de la circonscription d’ici 2022. Elle s’est également dite heureuse des liens qu’elle a su tisser entre les acteurs de la région, dont les élus municipaux.

Faire de la politique autrement
Le passage de Lyne Bessette en politique aura été teinté par son tempérament actif et coloré. Que ce soit par les méthodes qu’elle utilise pour participer aux nombreuses rencontres virtuelles tout en restant active ou par son projet de faire bouger ses collègues lors des longues journées à la Chambre des communes, elle aura su innover, et briser certaines habitudes. Elle se dit également fière d’avoir été une femme en politique et elle espère avoir démontré à plusieurs autres femmes, issues de divers domaines, qu’il est possible de faire le saut en politique active tout en conservant sa personnalité et ses valeurs.

Des remerciements sincères
Lyne Bessette a tenu à remercier plusieurs personnes qui l’ont épaulée au cours de son mandat. Elle a d’abord exprimé sa gratitude au premier ministre Justin Trudeau pour sa confiance. Lyne Bessette n’a pas manqué de saluer les électeurs de Brome—Missisquoi. Elle a également souligné le travail des membres de son incroyable équipe, sans qui rien n’aurait été possible. « Grâce à mon équipe dynamique, j’ai réussi à développer des liens privilégiés avec tous les acteurs de Brome—Missisquoi. Les citoyennes et les citoyens ont également eu des oreilles attentives et des solutions concrètes, même lorsque j’étais à Ottawa. Je tiens à remercier sincèrement toutes les personnes qui ont travaillé dans mon équipe depuis le début. Elles auront toujours une place privilégiée dans mon cœur ».

La députée sortante a souligné la bienveillance de ses collègues, qui ont su l’accompagner dans l’apprentissage rapide qu’elle a dû faire au début de son mandat. « Plusieurs collègues d’expérience n’ont pas hésité à m’aider à apprendre les rouages de la politique. Je suis très reconnaissante pour les connaissances qu’ils m’ont transmises et pour le temps qu’ils m’ont consacré. Je conserve également des amitiés qui iront bien au-delà de la vie politique ». Parmi ces personnes marquantes, lieutenant du Québec, Pablo Rodriguez, a été très présent pour Mme Bessette, tout comme ses collègues députées de la région, Élisabeth Brière et l’honorable Marie-Claude Bibeau. « Faire de la politique, ça se fait en équipe, c’est ensemble qu’on peut faire avancer les choses ».

Mme Bessette se dit sereine quand elle pense à sa décision et s’engage à poursuivre son travail jusqu’à la fin de son mandat. Elle confirme qu’elle appuiera la prochaine personne qui portera les couleurs libérales dans la circonscription de Brome—Missisquoi. « Bien que je décide de quitter la politique active, j’aurai toujours à cœur les intérêts de ma région. Je vais bientôt arriver à la ligne d’arrivée de cette course, mais je vais passer le flambeau à un nouveau membre de mon équipe libérale pour que notre mission se poursuive », a conclu Lyne Bessette.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
2 Commentaires
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
rock Gaudreau
rock Gaudreau
3 mois

Juste à temps pour mme hamm

Daniel Gagnon
Daniel Gagnon
3 mois

Il faut remercier la députée fédérale Lyne Bessette pour son beau travail consciencieux pour la protection de notre lac Memphrémagog pour qu’enfin on puisse interdire le rejet de produits chimiques dans l’eau potable de 175,000 Estriennes et Estriennes.

C’est grâce à ses efforts qu’on peut espérer venir à bout des contaminants qui polluent notre majestueux lac. Il s’agit d’un dossier de première importance un dossier où la CAQ et le député d’Orford, Gilles Bélanger, se traînent les pieds et ne prennent pas au sérieux l’urgence vitale d’assainir notre lac pour notre santé globale, et qui ne prennent pas les moyens de régler cette situation extrêmement préoccupante de l’émission de produits chimiques dans notre superbe lac Memphrémagog.

Grâce à la députée fédérale Lyne Bessette et grâce à la table de concertation qu’elle a mise sur pied dans le but d’exercer des pressions sur nos voisins américains, le Vermont a bougé.

Le Vermont dépasse actuellement le Québec et fait honte à notre ministre cacquiste de l’Environnement en lançant une étude deux fois plus approfondie pour connaître la concentration de composés perfluorés (SPFA), ces contaminants toxiques qui polluent notre lac Memphrémagog.

Il remercier Lyne Bessette qui a provoqué cette avancée primordiale pour la protection de notre lac!

Last edited 3 mois by Daniel Gagnon