Deux nouveaux sentiers de randonnée au mont Hatley

Par Pierre-Olivier Girard
Deux nouveaux sentiers de randonnée au mont Hatley
Des nouveaux sentiers pédestres ont été aménagés au mont Hatley, situé au Canton de Hatley. (Photo : gracieuseté – Groupe Hatley)

PLEIN AIR. Alors que la popularité de la randonnée pédestre ne s’essouffle pas, le mont Hatley a choisi d’embarquer dans la parade en inaugurant deux sentiers qui amèneront les marcheurs jusqu’au sommet.

Chaque été, les randonneurs étaient déjà nombreux à se lancer dans les anciennes pistes de ski de cette montagne (ancien Montjoye). Ce va-et-vient était toléré, mais certains problèmes ont été constatés en raison de la hausse marquée de l’achalandage. «Il y a avait de plus en plus de laisser-aller par les utilisateurs, qui ne ramassaient pas leurs déchets notamment. On avait l’impression de perdre le contrôle, alors voilà pourquoi on a décidé d’encadrer cette pratique», explique le président-directeur général du Groupe Hatley, Martin Gemme.

Au cours des derniers mois, beaucoup de travail a été fait pour aménager les sentiers, qui se trouvent en partie en forêt et dans les pentes. Ces parcours ont aussi été balisés. «Il reste encore du travail à compléter, mais on invite déjà les marcheurs à venir découvrir notre magnifique terrain de jeu. Les sentiers offrent des points de vue magnifiques sur la vallée Massawippi, vante-t-il. Des points de vue que l’on ne retrouve pas ailleurs.»

 

FINI LA GRATUITÉ

Pour assurer un certain contrôle, le Groupe Hatley a choisi d’instaurer un tarif d’entrée pour ces sentiers. Le coût est de 5 $ par personne. Une passe annuelle est aussi disponible pour 50 $. La billetterie se fait en ligne uniquement et les marcheurs devront prouver leur achat par l’entremise de leur téléphone cellulaire.

«On n’est pas là pour faire de l’argent. Le but est vraiment d’encadrer l’activité. On aura des surveillants sur place qui veilleront au respect des règles et assureront la sécurité des utilisateurs», poursuit l’homme d’affaires.

Par ailleurs, Martin Gemme confirme que la randonnée alpine sera offerte dès l’hiver prochain. Il sera possible de «grimper» en peau de phoque jusqu’au sommet pour ensuite redescendre dans les anciennes pistes de ski alpin.

Des projets pour le vélo de montagne et pour la luge alpine (luges Zipfy) sont aussi dans les cartons pour les années à venir.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires