Régie de police de Memphrémagog: les quatre Villes signent pour un autre 10 ans

Par Dany Jacques
Régie de police de Memphrémagog: les quatre Villes signent pour un autre 10 ans
(Photo : Le Reflet du Lac/Archives)

SÉCURITÉ PUBLIQUE. Les quatre Municipalités membres de la Régie de police de Memphrémagog (RPM) réitèrent leur volonté de garder leur corps policier en renouvelant leur entente pour un autre dix ans.

Magog, Austin, Canton d’Orford et Sainte-Catherine-de-Hatley font fi de la récente recommandation suggérant un transfert de la couverture policière vers la Sûreté du Québec. «Nous étions déjà en pourparlers, car l’entente venait à échéance, spécifie la présidente de la RPM, Nathalie Bélanger. Ce renouvellement confirme néanmoins un sérieux désir des Villes de conserver notre service de proximité.»

Mme Bélanger ajoute que les coûts demeureront sensiblement les mêmes malgré la signature d’une nouvelle entente. À Magog, la quote-part s’élève à 6,3 M$ par année.

Les quatre conseils municipaux sont actuellement dans un processus d’acceptation par voie de résolution. La signature officielle sera apposée d’ici quelques semaines, le temps également que le gouvernement approuve le contrat.

Aucune récente étude n’a été réalisée sur les coûts comparatifs entre la SQ et la RPM. Selon Mme Bélanger, une telle analyse a été faite il y a quelques années. Elle concluait que la facture de la RPM était légèrement supérieure. Les élus étaient et sont toujours à l’aise avec ces comparables, en raison des services offerts par le corps policier local.

«Nous pensons même que l’écart entre les deux factures se réduit de plus en plus avec les coûts sans cesse à la hausse associés aux services de la SQ ailleurs en province.»

La Régie de police existe depuis 1996 sous la forme telle qu’on la connaît aujourd’hui.

Voici les coûts par Municipalité : Magog (6,3 M$), Orford (1,3 M$), Austin (664 000 $) et Sainte-Catherine-de-Hatley (510 000 $).

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires