Un incendie éclate en pleine nuit à l’Estrimont

Par Pierre-Olivier Girard
Un incendie éclate en pleine nuit à l’Estrimont
(Photo : gracieuseté)

FAITS DIVERS. Une soixantaine de personnes qui dormaient à l’hôtel Estrimont Suites & Spa ont été réveillés et évacués d’urgence dans la nuit de dimanche à lundi dernier, alors qu’un incendie s’est déclaré dans une des chambres.

Comme le rapporte Daniel Comeau, chef aux opérations du Service de sécurité incendie de Magog, les pompiers n’avaient aucune marge de manœuvre. Lorsque les premiers d’entre eux sont arrivés sur place, aux alentours de 4 h du matin, des flammes étaient visibles de l’extérieur. «L’incendie avait éclaté sur un balcon du deuxième étage et il s’était déjà propagé à une chambre du troisième étage ainsi qu’à l’entretoit», décrit le chef Comeau.

En plus des risques de propagation, la situation était critique sachant que la quarantaine de chambres se trouvant dans cette partie de l’hôtel était occupée. «L’arrivée rapide de la Régie de police de Memphrémagog a vraiment fait une grande différence, souligne-t-il. Les policiers ont pris en charge l’évacuation, tandis que nos pompiers ont pu concentrer leurs efforts sur l’incendie. Ils ont fait une attaque initiale très agressive qui a permis de freiner la propagation et limiter les dommages. Ils ont fait un travail exemplaire et le résultat en est la preuve.»

Au total, deux unités ont subi des dommages par le feu, tout comme une partie de l’extérieur de l’hôtel. D’autres chambres ont été endommagées par l’eau et la fumée. Notons qu’une personne a été transportée au centre hospitalier par mesure préventive.

Plus d’une quarantaine de pompiers ont pris part à cette intervention, dont ceux du Service de sécurité incendie d’Orford. Au moment d’écrire ces lignes, la cause faisait toujours l’objet d’une enquête.

Cet incident n’est pas sans rappeler un incendie majeur qui était survenu au même endroit, en 2007. À ce moment, plus de la moitié des unités de l’Estrimont avaient été réduites en cendres. Et plus récemment, en janvier, un autre hôtel du Canton d’Orford, soit l’Hôtel du Parc Orford, a complètement démoli par les flammes.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires