Mont-Orford investit 4,5 M$ pour un télésiège quadruple sur Alfred-Desrochers

Par Patrick Trudeau
Mont-Orford investit 4,5 M$ pour un télésiège quadruple sur Alfred-Desrochers
Jacques Demers (prés.) et Simon Blouin (dir.gén.) estiment que la Corporation Ski & Golf Mont-Orford réalise un coup de maître en procédant au remplacement du vétuste télésiège du versant Alfred-Desrochers. (Photo : Le Reflet du Lac – Patrick Trudeau)

SKI. Réclamé depuis de nombreuses années par les skieurs, le remplacement du vétuste télésiège double du versant Alfred-Desrochers sera finalement concrétisé par l’aménagement d’une remontée quadruple flambant neuve d’une valeur de 4,5 millions $.

Les travaux de démantèlement ont d’ailleurs débuté un peu plus tôt cette semaine et on espère que la nouvelle infrastructure sera en place dès la fin de l’automne, juste à temps pour le début de la prochaine saison de ski.

La nouvelle a été annoncée en grande pompe ce matin par la direction de la Corporation Ski & Golf du Mont-Orford, qui était visiblement fière de son coup. «Si je veux parler comme Jacques Demers, l’entraîneur de hockey, je dirais qu’avec cette remontée, on se retrouve avec un trio qui est capable de scorer», a imagé le président de la Corporation, Jacques Demers, en faisant allusion aux trois versants de la station de ski.

1800 skieurs à l’heure

Inauguré en 1965, le télésiège double était rendu passablement désuet par rapport aux autres remontées mécaniques de la station, dont la gondole hybride. «Ça fait 20 ans qu’il y a des pourparlers pour un projet comme celui-là», confirme le directeur général de la Corporation, Simon Blouin.

«Les travaux sont de très grande envergure, ajoute-t-il, puisque le câble de ce télésiège est le deuxième plus long (1336 mètres) de toute la station.»

De marque Doppelmayr, la remontée quadruple aura une capacité de 1800 skieurs à l’heure, soit une augmentation de 60%. «Ce sera particulièrement apprécié par les familles, les débutants et ceux qui prennent des leçons de ski. Alfred-Desrochers – qui a un dénivelé de 236 mètres – a toujours eu un côté spécial, avec des pistes plus faciles. Et il ne faut pas oublier que ce versant a maintenant de l’enneigement mécanique», a rappelé M. Blouin.

Cet important investissement, assumé en totalité par la Corporation Ski & Golf Mont-Orford, permettra aussi de désengorger les versants Giroux et Orford, qui sont habituellement plus achalandés. «Malgré le contexte de pandémie, on a eu une excellente saison et on s’attend à ce que ce soit encore meilleur l’an prochain. Notre vente printanière d’abonnements a battu tous les records», a précisé Jacques Demers.

«Ça fait une décennie que le milieu municipal a pris la relève du privé pour l’administration de la montagne, et on ne peut que s’en réjouir. Cette station est un véritable joyau et elle génère maintenant des retombées de 70 à 80 millions $ annuellement, soit le double d’il y a 10 ans. Pour les 10 prochaines années, on veut encore doubler ces retombées» a proclamé M. Demers.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires