De la bière de Saint-Hyacinthe pour les événements de Magog

Par Dany Jacques
De la bière de Saint-Hyacinthe pour les événements de Magog
La Corporation des événements de Magog a choisi une microbrasserie de Saint-Hyacinthe comme partenaire, mais veut tout de même laisser de la place aux bières et alcools de Magog-Orford lors de ses futures activités. (Photo : gracieuseté - Tourisme Cantons-de-l'Est)

ACHAT LOCAL. Une microbrasserie de Saint-Hyacinthe s’associe à la Corporation des événements de Magog pour abreuver les participants aux prochaines activités organisées par cette nouvelle organisation.

Ce partenariat en étonnera quelques-uns, surtout en cette période moussant l’achat local et la présence de trois microbrasseries à Magog-Orford.

La coordonnatrice de la Corporation, Charline Durand, assure avoir fait le tour de ces entreprises brassicoles avant de signer une entente avec Le Bilboquet. «Toutes avaient de bonnes raisons de ne pas collaborer pour l’instant et vivent bien avec ce démarrage, assure-t-elle. On avait pensé à eux en premier, et on leur laissera une place comme un kiosque pour vendre tout de même leurs produits pendant nos événements. On ne les oubliera pas.»

Selon Mme Durand, d’autres produits locaux alcoolisés de la région pourraient également être mis en vente lors des prochains événements. Les entreprises locales pourraient même devenir des partenaires officiels de la Corporation à la fin du présent contrat, dans trois ans.

Le président de la Corporation, Samuel Côté, confirme que La Microbrasserie La Memphré était son premier choix. Il comprend la décision du nouveau propriétaire de se concentrer sur son arrivée. «C’était juste un moins bon moment pour lui, mais on va assurément se reprendre», spécifie-t-il.

Il apprécie la signature avec Le Bilboquet, qui souhaite percer le marché magogois et accepte de laisser de la place aux bières locales pendant les événements. «On aurait refusé toutes formes d’exclusivité; on a donc le meilleur des deux mondes», estime M. Côté.

La vente d’alcool démarrera lentement, car ces produits ne seront en vente que lors des concerts du samedi soir dans le parc éphémère du parc des Braves. L’envergure des événements grossira au fur et à mesure que les mesures sanitaires s’atténueront, ce qui permettra de rassembler de plus grandes foules, comme lors des spectacles des Fêtes nationales du Québec et du Canada.

Comme précédemment annoncés, ces deux derniers événements ont été annulés cette année et sont de nouveau reportés en 2022.

Par voie de communiqué, la Corporation met l’accent sur la variété et la qualité des bières du Bilboquet, une des premières microbrasseries du Québec fondées en 1990.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
4 Commentaires
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Stephane Bolduc
Stephane Bolduc
4 mois

Sérieux 🤦‍♂️!
Après l’épisode de la réparation de la rue principale, pandémie qui s’éternise…
L’annulation de La Grande Coulée qui est l’événement de dégustation de biere organisé par NOTRE MICRO BRASSERIE LOCAL.
Il me semble normal et sans équivoque que les futures événements local soit fièrement représentés par NOTRE MICRO BRASSERIE .
rien à enlever aux autres aux contraires.
Mais quand même déçu de La décision du comité …
PRIORISÉ LOCAL!!!
Le comité existe parce qu’il i à des payeux de taxes à MAGOG.

Sylvie martin
Sylvie martin
4 mois

Votre projet commence mal! On nous a laissé entendre au départ, que la corporation « à but non lucratif » avait pour mission de créer des évènements pour attirer les gens dans notre belle région. Depuis, peu à peu, on ne parle que de vente de bières et autres boissons! … bientôt des hot dog et quoi d autres encore? Nous sommes conscient que vous cherchez des commentaires, mais votre stratégie vous positionne au rang de compétiteurs des commerçants de Magog. Si votre mission première est de créer des évènements, prennez exemple sur l événement des feux d’artifice de 2019 qui sans vendre quoique ce soit on réussi à mobiliser des milliers de personnes et faire profiter à tous les commerçants de cette belle réussite.

Mario
Mario
4 mois
Répondre à  Sylvie martin

Mme Martin,

En ce temps de pandémie, dites-moi quel serait votre plan d’action pour la création d’événements de masse attirant la population de l’extérieur de Magog. On parle ici d’un parc éphémère, pas d’un projet de 10M avec un vision d’avenir sur laquelle on se rabat pour les 10 prochaines années pour attirer des gens.

J’attendrai vos suggestions pour les activités

robert bolduc
robert bolduc
4 mois

Un seul mot ORDINAIRE !