Un fondeur d’Orford rejoint les meilleurs au pays

Par Dany Jacques
Un fondeur d’Orford rejoint les meilleurs au pays
Olivier Léveillé a déjà les Jeux olympiques de Pékin 2022 dans sa mire. (Photo : gracieuseté)

SPORT. Un rare membre du Club de ski de fond Orford accède à l’équipe nationale senior, ce qui représente le groupe le plus compétitif au pays à participer aux plus importantes épreuves mondiales.

Cette nomination revient à Olivier Léveillé, qui signe ainsi une première dans le club. Ce jeune homme de 21 ans est considéré comme un espoir canadien qui posséderait tous les atouts pour imiter Alex Harvey. «Il a le talent brut et le profil pour réaliser de grandes choses», est convaincu le porte-parole du club, Jean Pinard.

Ce dernier rappelle qu’Olivier Léveillé a remporté des médailles en sol européen même si les courses étaient plutôt absentes en Amérique du Nord pendant la crise sanitaire.

Olivier a monté sur le podium à deux reprises en deux ans aux championnats mondiaux juniors de ski de fond en Allemagne et en Finlande. «Le dernier à avoir gagné une médaille aux mondiaux était nul autre qu’Alex Harvey», se réjouit M. Pinard.

Le jeune fondeur accède d’ailleurs à la même équipe qu’Alex Harvey, le même groupe que lorsque ce dernier était au sommet de sa carrière. Ce rapprochement n’inquiète pas Olivier Léveillé, qui préfère plutôt se motiver avec cette sélection pour réaliser ses rêves olympiques. «Cette nomination confirme que je m’approche du but, car je suis capable de compétitionner contre les meilleurs», dit-il avec fierté.

Le Sherbrookois avoue toutefois que les événements se bousculent depuis deux ans, lui qui était sur l’équipe de développement du Québec il y a 24 mois.

Cette invitation lui permettra de participer à la sélection de l’équipe canadienne, en janvier prochain. Les détenteurs des meilleurs résultats participeront aux Jeux de Pékin quelques semaines plus tard. «J’aimerais y participer et je vise des médailles pour les Olympiques de 2026», fixe-t-il comme objectif.

 

LA RELÈVE SE DÉVELOPPE

Tout comme Olivier Léveillé, le Club indique que Léo Grandbois s’entraîne aussi depuis deux ans au Centre national d’entraînement Pierre Harvey (CNEPH) au mont Sainte-Anne. Il s’agit de l’un des trois centres canadiens de développement de l’excellence en ski de fond au Canada.

Plus récemment, le Club apprenait la sélection de deux autres membres de l’organisation pour participer au camp d’été 2021 du CNEPH. Il s’agit du Magogois Trevor Aitken (18 ans) et de Jules Saint-Jean (18 ans) d’Ayer’s Cliff. Ces deux skieurs fréquentent La Ruche.

«Avec ces deux nominations, notre club compte le plus grand nombre d’athlètes au Québec au sein du CNEPH, applaudit M. Pinard. Nous devons une fière chandelle à notre entraîneur-chef Gilles Lefebvre».

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires