La Sûreté du Québec pourrait prendre le relais de la Régie de police Memphrémagog

Par Dany Jacques
La Sûreté du Québec pourrait prendre le relais de la Régie de police Memphrémagog
(Photo : Le Reflet du Lac - Archives)

SÉCURITÉ. Le Comité consultatif sur la réalité policière recommande une vaste modification de la carte policière, qui inclut notamment le transfert de la Régie de police de Memphrémagog (RPM) à la Sûreté du Québec.

Cette modernisation de la Loi de la police ferait réduire de 31 à 13 le nombre de services de police au Québec.

Les territoires couverts par les services de police de Bromont, Granby, Saint-Jean-sur-Richelieu et Thetford Mines seraient également desservis par la SQ si ces recommandations sont acceptées et appliquées par le gouvernement Legault.

Le Service de police de Sherbrooke conserverait son entité, mais le comité propose une hausse de son niveau de services, passant de 2 à 3.

Présidé par l’ancien maire de Sherbrooke, Bernard Sévigny, ce comité travaille sur l’avenir de la police depuis l’hiver 2020. Le document comprend 138 recommandations. L’une d’entre elles propose de faire couvrir les municipalités membres de la RPM (Magog, Canton d’Orford, Austin et Sainte-Catherine-de-Hatley) par la SQ.

Une fusion régionale avec la police de Sherbrooke demeurerait néanmoins une possibilité.

Les Villes de Magog, Bromont et Granby pourraient commenter ces propositions lors d’un point de presse mercredi.

La Fédération québécoise des municipalités (FQM) s’inquiète de la disparition de plusieurs services policiers municipaux et des possibles augmentations de coûts.

La FQM, via son président Jacques Demers, rejette la proposition du comité.  Il préfère conserver ces services de proximité, surtout lorsque «plusieurs communautés ont fait ce choix pour desservir leur population et contrôler les factures».

 

 

Plus de détails à venir.

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
3 Commentaires
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Lise Couture
Lise Couture
3 mois

J’en serais très déçue. Je suis une directrice d’école retraitée. Nous avons toujours eu une excellente collaboration avec la Régie de police Memphrémagog.

Viviane Massie
Viviane Massie
3 mois

Je serais tres très déçu, il y à une trentaine d’années c’était comme ça et nous avons eu une invasion de domicile quand nous avions contacté la police sq, ils nous ont dit, ils seront ns une 30 taine de minutes ils sont dans les environs de Granby. L’homme nous menaçait d’un bâton, mon conjoint de l’époque réussi à le sortir de la maison mais plusieurs bris avait été commis avant que la sécurité arrive. Ce service ne valait rien.

1337
1337
3 mois

Ce serait un soulagement! Après des années d’abus policiers, de contraventions excessives, d’inaction de la part de la mairesse par rapport aux centaines de plaintes. Je connais plus d’une famille qui a déménagé juste à cause des policiers qui harcèlent les jeunes et les motocyclistes et les gens en général. Magog se veut une ville touristique mais est reconnu dans tout le Québec comme l’endroit où les policiers sont les plus zélés (avec Granby) et a éviter si ont a une moto. De toutes manières, les régies municipales de police doivent être abolis. Comment représenter la loi en toute impartialité quand il y a des intérêts financiers mêler au corps policier. J’espère que cette fois ci sera la bonne!