Curling à Magog: le plus grand nombre de membres depuis 84 ans

Par Dany Jacques
Curling à Magog: le plus grand nombre de membres depuis 84 ans
La mise aux normes du système de réfrigération du Club de curling de Magog a coûté 350 000 $. (Photo : gracieuseté – Club de curling)

SPORTS. La popularité du curling a permis au club local de surmonter les épreuves associées à la crise sanitaire de la COVID-19.

Cet organisme sans but lucratif s’est même permis de bonifier les installations de la rue Hatley, tout en gardant ses 154 membres, un sommet depuis la création du club en 1937.

Le Club de curling de Magog a dû cesser ses activités dès le début de la pandémie, en mars 2020. Les membres ont relancé leurs pierres pendant quelques semaines, l’automne dernier, avant de remettre la clé dans la porte dès l’arrivée de la zone rouge. La direction espère retrouver un semblant de vie normale en appliquant les mesures sanitaires nécessaires, dès l’automne prochain.

Quelques bonnes nouvelles ont néanmoins égayé la vie des membres et de la direction du Club de curling au cours des derniers mois, aux dires de la présidente Suzanne Cournoyer.

Le Club a été nominé par l’Association régionale des clubs de curling de l’Estrie dans la catégorie «Organisme sportif de l’année», lors du gala Mérite sportif de l’Estrie.

De plus, Curling Québec a récompensé l’organisme local en lui décernant le titre de «Club de l’année 2019-2020». Ce méritas s’explique par le dynamisme des membres, l’originalité du club et ses performances en termes d’action d’événements et de recrutement.

Les finances du club demeurent saines malgré d’importants travaux. Le nouveau système de réfrigération a été installé afin de respecter les nouvelles normes. Cette facture de 350 000 $ a pu être payée grâce à des cotisations accumulées des membres, à un emprunt institutionnel, à des prêts consentis par des joueurs et à de généreuses subventions.

Ces aides financières proviennent de Québec, d’Ottawa, de la Caisse Desjardins du Lac-Desjardins et de la MRC de Memphrémagog.

S’ajoutent aussi des travaux d’amélioration à l’entretoit, ce qui représente une autre dépense de 80 000 $.

«Nous avons connu une très belle année, même si nous avons moins joué. Nous sommes prêts pour la prochaine saison afin de recruter de nouveaux membres et développer la relève», planifie la présidente Suzanne Cournoyer.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires