Magog vise la construction d’un nouvel aréna…. au parc de l’Est

Par Pierre-Olivier Girard
Magog vise la construction d’un nouvel aréna…. au parc de l’Est
La Ville de Magog vise la construction d'un nouvel aréna au parc de l'Est. (Photo : tirée de Facebook - Ville de Magog))

HOCKEY. Après avoir mis une croix sur un complexe sportif à deux glaces à La Ruche en raison d’un manque de financement, la Ville de Magog garde la porte ouverte à la construction d’un nouvel aréna, mais cette fois-ci au parc de l’Est.

À sa dernière séance régulière du 6 avril dernier, le conseil municipal s’est positionné en faveur d’une nouvelle construction dans le même secteur où se trouve l’aréna actuel. La Municipalité précise toutefois qu’il s’agit d’une orientation puisqu’une décision officielle est attendue à l’automne prochain.

«Ce serait la première phase d’un projet qui nous permettrait d’améliorer notre offre de services pour les sports de glace à Magog. Nous pourrions également réaliser les travaux sans qu’il n’y ait d’interruption de services pour les utilisateurs qui pourront continuer à pratiquer leur sport à l’aréna actuel», fait valoir la mairesse de Magog, Vicki-May Hamm.

Cette dernière précise que différents scénarios sont encore à l’étude et que l’analyse des coûts guidera le conseil dans sa décision finale.

«Par exemple, nous pourrions décider de mettre l’aréna actuel aux normes ou encore lui donner une nouvelle vocation. Une chose est certaine, les besoins pour une deuxième glace sont criants et nous avons la volonté à long terme de pouvoir offrir une telle infrastructure à notre population», soutient la première magistrate.

Rappelons qu’après plusieurs années de démarches, Magog a annoncé dernièrement l’abandon de son projet d’aménager un complexe sportif sur le terrain de l’école secondaire de La Ruche. Un projet estimé à 28 M$ dont la réalisation était conditionnelle à ce que les coûts soient subventionnés à 50% par les gouvernements. Des demandes qui ont toutefois essuyé des refus.

D’ailleurs, ce dénouement a été bien mal reçu par le président des Cantonniers de Magog, Renaud Légaré, qui y voit un important recul pour la jeunesse magogoise (voir autre texte).

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires