Internet haute vitesse: «Memphrémagog sera couverte à 100%, sauf peut-être une île»

Par Dany Jacques
Internet haute vitesse: «Memphrémagog sera couverte à 100%, sauf peut-être une île»
Gilles Bélanger (à gauche) est l’adjoint parlementaire du premier ministre du Québec (François Legault à l’avant-plan) pour le volet Internet haute vitesse. C’est à ce titre qu’il accompagnait également le premier ministre du Canada, Justin Trudeau, et le ministre fédéral de l’Innovation, des Sciences et de l’Industrie, François-Philippe Champagne. (Photo : gracieuseté Émilie Nadeau)

TÉLÉCOMMUNICATIONS. C’est en compagnie des premiers ministres canadien et québécois que le député d’Orford, Gilles Bélanger, a dévoilé la stratégie pour brancher tous les foyers du Québec d’ici septembre 2022, lundi après-midi (22 mars).

M. Bélanger, qui est aussi responsable du déploiement de l’Internet haute vitesse dans la province, assure que la MRC de Memphrémagog sera desservie à 100 % dans les prochains mois.

«Ce n’est pas presque 100%, ce sera 100 % à l’exception possible d’une île sur le Memphrémagog, image-t-il. C’est une excellente nouvelle pour la région, et pour tout le Québec, car nous livrons la marchandise pour vrai. Ce n’est plus des promesses».

Les détails régionaux du déploiement de la fibre optique (Volet Éclair) seront bientôt dévoilés par le député, les élus et le principal fournisseur de services Internet. L’identité de cette entreprise sera alors dévoilée.

En Estrie, le précédent programme Régions branchées et le présent Volet Éclair permettront de brancher 12 285 foyers grâce à un investissement de 90 millions de dollars.

Justin Trudeau, François Legault, Gilles Bélanger et le ministre fédéral de l’Innovation, des Sciences et de l’Industrie, François-Philippe Champagne ont donné le coup d’envoi de l’«Opération haute vitesse Canada-Québec» à Trois-Rivières, lundi.

Cette campagne bénéficie d’une enveloppe budgétaire de 826 M$ payés à parts égales par Québec et Ottawa. Cette somme contribuera à brancher près de 150 000 foyers de la province. Ce nombre s’ajoute aux quelque 66 000 maisons déjà couvertes par d’autres programmes.

Les 36 000 autres foyers qui ne pourront profiter de la fibre optique au Québec devraient tout de même être desservis dans les mêmes délais, mais par l’intermédiaire de solutions technologiques actuellement à l’étude. Ces maisons sont situées dans des emplacements difficiles d’accès ou dans des régions très peu densément peuplées.

Les fournisseurs Vidéotron, Cogeco, Bell, Xplornet, Sogetel et TELUS sont des partenaires de cette opération. Ces entreprises se sont engagées à respecter la date butoir. Elles assumeront des pénalités si la marchandise n’est pas livrée à temps.

La députée fédérale de Brome-Missisquoi, Lyne Bessette, applaudit ce partenariat «résultant d’un incroyable travail d’équipe avec nos alliés du gouvernement du Québec».

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
3 Commentaires
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Danielle Bissonnette
Danielle Bissonnette
26 jours

la haute vitesse, ça s’en vient…. mais pas vite!

Jocelyn plante
Jocelyn plante
26 jours

Bonne nouvelle ? J ai tellement perdu confiance depuis toutes ces années et ces annonces mais résigné je doit faire confiance à mr belanger car je crois qu’il a travaillé très fort pour y arriver donc je luis fait confiance.

Claire Garon
Claire Garon
24 jours
Répondre à  Jocelyn plante

Ce doit être ça l’aliénation !