Un nouvel «amphibien» débarque sur nos lacs (vidéo)

Par Dany Jacques
Un nouvel «amphibien» débarque sur nos lacs (vidéo)
La première sortie sur un lac glacé a été un succès pour le véhicule amphibie Patrol, qui flotte ici sur 12 pieds d’eau. (Photo : gracieuseté - Sylvain Fontaine)

TRANSPORTS. Un nouveau véhicule tout-terrain amphibie pourrait bientôt circuler sur nos lacs gelés. Le but de son concepteur consiste à secourir des gens ou effectuer des opérations de renflouement de véhicules sombrés au fond des plans d’eau.

Les riverains du lac Magog ont été les premiers dans la région à l’apercevoir, vendredi et samedi dernier. Claude Beaudoin (entreprise ATAC-V de Cookshire-Eaton) en a profité pour réaliser des démonstrations auprès de secouristes, ainsi que de services d’urgence et d’incendie de la région.

Sylvain Audet, de Renflouement de véhicules, s’est associé à M. Beaudoin pour bonifier son offre de services. «Moi, je suis équipé pour sortir les véhicules hors de l’eau, mais pas pour les remorquer jusqu’à la rive, explique-t-il. Avec ce véhicule amphibie, on pourra plus facilement renflouer ces véhicules sans les abîmer ni laisser de traces d’huile ou d’essence. Ce sera plus rapide et plus sécuritaire», assure-t-il.

Audet est satisfait à 90% des tests effectués avec le bolide «Patrol», le week-end dernier. «Cette première sortie sur la glace nous permettra de s’ajuster, mentionne-t-il. Nous sommes déjà en mode solution avant de retourner bientôt sur le lac. Une chose est sûre, ça flotte bien.»

Audet réalise des renflouements de véhicule depuis une trentaine d’années aux quatre coins de la province. Lui et son complice et plongeur Jean-Marc Gaudreau invitent les premiers répondants, pompiers et secouristes à utiliser ce véhicule pour faciliter leurs opérations de sauvetage.

Claude Beaudoin a conçu ce prototype sur une période de sept ans. Il évalue son bolide à 150 000 $. Trois autres modèles pourraient bientôt être assemblés sur la Côte-Nord en fonction de la demande.

Ce bolide flotte sur l’eau, mais il est également fort efficace pour remorquer des véhicules, peu importe un terrain mou, marécageux, glacé, montagneux ou enneigé.

Il possède même un endroit chauffé pour de possibles gens secourus ou pour les plongeurs et secouristes.

(Photo Le Reflet du Lac – Dany Jacques)
(Photo Le Reflet du Lac – Dany Jacques)
(Photo Le Reflet du Lac – Dany Jacques)
(Photo Le Reflet du Lac – Dany Jacques)
(Photo Le Reflet du Lac – Dany Jacques)
(Photo Le Reflet du Lac – Dany Jacques)
Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
1 Commentaire
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Marianne Guilmette
Marianne Guilmette
8 mois

C’est intéressant l’hiver. Y aura-t-il une surveillance pour d’autres usages qui contribueraient à l’érosion des berges et la destruction des zones de reproduction des poissons au printemps?