Des nageuses actives même sans piscine

Par Dany Jacques
Des nageuses actives même sans piscine
Les Mem-Fées espèrent toujours présenter leur spectacle de fin d’année. (Photo : gracieuseté Marco Bergeron)

NAGE ARTISTIQUE. Le Club de nage synchronisée Les Mem-Fées de Magog a relevé le défi de maintenir actives 85% de ses membres malgré la pandémie et des piscines fermées.

Le président de cet organisme, Dave Whittom applaudit l’engagement des jeunes filles et de son personnel d’entraînement malgré les mesures sanitaires et de confinement. Il salue leur participation et leur motivation, surtout que les compétitions sont annulées depuis un an et que les piscines n’ont été que très peu disponibles depuis les douze derniers mois.

«On va passer à travers, mais on a tous hâte de retourner dans l’eau, espère M. Whittom. On voit de la lumière au bout du tunnel avec les assouplissements de la semaine de relâche. On pense recevoir les autorisations en avril si tout se déroule bien dans les prochaines semaines.»

Ce club de natation artistique a créé un défi de plusieurs semaines pour maintenir actives sa trentaine de nageuses. Elles se sont notamment entraînées au sol en virtuel afin de développer leurs habiletés techniques. L’objectif consiste à les préparer le plus possible à un retour dans l’eau et aux compétitions.

«L’enjeu est de taille, surtout que les clubs ayant du sport-études s’entraînent en piscine, contrairement à nous. Il fallait aussi trouver une façon de motiver nos filles pendant la crise sanitaire», ajoute M. Whittom.

Des équipes se sont formées au sein des Mem-Fées depuis plusieurs mois. Elles se disputent une coupe, qui sera remise à celle ayant reflété le mieux les valeurs du club, comme le respect et l’esprit d’équipe. L’entreprise Lefko remettra des bourses sportives dans le cadre de ce défi qui se termine à la mi-mars.

Le club mijote déjà quelques projets en vue de la relance des activités sportives. Il travaille sur un camp d’entraînement en virtuel (avril) et sur un camp estival en collaboration avec le club sherbrookois.

Il est possible que les Mem-Fées présentent un spectacle virtuel en juin prochain, si le retour en piscine s’effectue en avril. Les conditions seront fixées en fonction des mesures sanitaires en place à ce moment.

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires