TRIBUNE LIBRE: Projet Rossy : quelle belle occasion à ne pas rater

Pierre Cabana
TRIBUNE LIBRE: Projet Rossy : quelle belle occasion à ne pas rater

Je viens de visualiser les trois vues en 3D proposées par la firme ADSP pour ce nouveau bâtiment de remplacement.

Je dois dire que d’entrée de jeu, ça me plaît.

La volonté du concepteur de respecter le gabarit visuel de trois étages correspond parfaitement avec l’ensemble bâti de la rue Principale qui s’est fait un devoir de maintenir cet alignement depuis les débuts du développement de cette rue.

Maintenant, comme dans toutes les grandes villes de monde, New York, Londres, Paris et partout aux États-Unis, on se doit de densifier le centre-ville, si on veut en assurer la survie.

Alors, partout dans le monde, les urbanistes ont pris la position pour les bâtiments neufs construits dans un environnement existant, qu’on se devait de respecter le gabarit linéaire au sol, mais la solution élégante qui permettait de densifier ces lieux était de reculer les façades de la ligne de lot afin de maintenir un cône de vision agréable à l’œil, lorsqu’on marche sur le trottoir ou qu’on déambule en voiture.

L’idée du concepteur rencontre tout à fait cette volonté très répandue, soit de se permettre dans un secteur patrimonial de rehausser les bâtiments, surtout avec de l’habitation en espérant densifier la population et par le fait même en faire profiter tous les marchands voisins.

Ainsi, ces nouveaux arrivants, permanents ou passagers, vont assurément vouloir profiter des services offerts par les marchands locaux que ce soit le barbier, le restaurateur ou traiteur, la banque, des vêtements, des équipements de sport, de la nourriture ou autres…

La proposition montre une façade sur la rue qui s’intègre fort bien avec le voisinage, y ayant intégré la brique traditionnelle de la grande rue, des «Bow Windows» très nombreuses sur cette rue et une vitrine importante au niveau du sol.

Je trouve très intéressante la proposition du concepteur d’utiliser un matériel neutre pour l’étage de location, comme ça en étant d’un ton clair, la volumétrie se perd avec la couleur du ciel, c’est une très bonne idée, même si les voisins de gauche et de droite sont de hauteurs différentes, rien ne nous assure qu’un jour, ces propriétés également pourraient être modifiées ou remplacées.

Du côté de la rivière, la présence à nouveau de la brique foncée facilite l’intégration avec les autres bâtiments voisins.

Personnellement, non seulement j’accueille avec satisfaction ce concept et la proposition de ADSP, mais je me demande pourquoi, la Ville n’accepterait pas, sur ce projet ou sur un autre éventuellement que la hauteur et le nombre d’étages soient encore davantage rehaussés.

J’aurais même vu sur ce projet avec un 2e étage de plus en logements, question d’ajouter de l’achalandage aux commerçants sur la rue Principale.

J’espère que les instances municipales donneront leur aval à ce projet, puisqu’il s’intégrera très facilement dans le paysage urbain de la rue Principale.

On ne voudrait surtout pas pour aucune raison, détruire le cachet de cette rue Principale, qui fait le charme de la Ville et qui attire tant de visiteurs, dont plusieurs veulent y avoir un «pied-à-terre».

Quelle belle occasion à ne pas rater!

Lorsque j’ai moi-même, comme architecte et entrepreneur, reconstruit en 1994, l’édifice Guertin-Gendron, suite à l’incendie de leur vieux bâtiment situé sur le même côté à l’extrémité opposée de la même rue, la situation était fort différente. Les étages supérieurs au-dessus des commerces étaient souvent désuets, délabrés et non rentables.

Afin de respecter en tous points la réglementation en vigueur, on s’était efforcé de maintenir le gabarit en hauteur, du voisinage et on croyait fermement que de maintenir l’aspect visuel du passé exprimé par les bâtiments des voisins était la seule solution pour s’intégrer sur la rue.

Aujourd’hui, sincèrement, 25 ans plus tard, moi aussi je proposerais de densifier le terrain en y ajoutant un ou deux étages de logements sur le toit actuel, comme, avec sagesse, le propose ADSP actuellement.

Pierre Cabana

Architecte

Magog

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
6 Commentaires
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Pierre Lessard
Pierre Lessard
2 mois

bien dit…je suis d’accord

Lyly
Lyly
2 mois

Le 4 ieme fait dur il a l or d un container sur un toit de maison

Gilles Pouliot
Gilles Pouliot
2 mois

Absolument d’accord avec vous Monsieur Cabana il est grand temps que Magog se modernise et aille de l’avant avec de beau projet. Bravo et encore bravo aux investisseurs.

lionel lessard
lionel lessard
2 mois
Répondre à  Gilles Pouliot

je suis parfaitement d,accord et le concept est tres d,actualité,,arreter de tangiversé !!!

Louis Leblanc
Louis Leblanc
2 mois

Bien d’accord avec M.Cabana, Aux membres du conseil municipale de se réveiller.
La ville ne peux se permettre de manquer ce beau projet .

Refuser ce dynamique projet enverrait un message aux investisseurs que l’on ne peux rien faire pour avancer à Magog . Personne ne voudrait que l’immeuble délabré de Rossy ne reste là pendant encore 30 ans .

Merci M.Cabana d’avoir pris le temps de nous sensibiliser à ce dossier.

D. Lamarre
D. Lamarre
1 mois

Tout a fait d’accord. Ce serait un plus pour Magog. C’est un beau projet qui dynamisera le centre-ville a coup sûr.