Une manifestation contre les mesures sanitaires se tiendrait à Magog

Par Pierre-Olivier Girard
Une manifestation contre les mesures sanitaires se tiendrait à Magog
Centre-ville de Magog (Photo : gracieuseté - Archives/Marco Bergeron)

MAGOG. Une manifestation contre les mesures sanitaires et en support aux restaurateurs et commerçants aurait lieu ce dimanche à Magog.

MISE À JOUR (11 H 16): La manifestation serait annulée selon la Régie de police de Memphrémagog (voir autre texte).

Les organisateurs invitent la population à les rejoindre dès 10 h dans le stationnement des Galeries Orford. Les manifestants se dirigeront ensuite sur la rue Sherbrooke pour se rendre au parc des Braves, au centre-ville. Dans la publication annoncée sur Facebook, on prévoit de l’animation et des chansonniers.

Il est aussi précisé que l’événement est sans violence et se fera dans le respect des mesures, «afin d’éviter les conflits ainsi que les contraventions».

«Les dommages collatéraux sont plus graves que les décès de la COVID-19 et ne font qu’augmenter, tandis que les cas sont à la baisse. Quelles seront les séquelles chez les jeunes et la population en général à moyen/long terme? Le gouvernement ne souhaite pas nous partager sur quoi il se base pour dicter les mesures. On demande de la transparence! Soyez des nôtres le 21 février!», peut-on lire notamment dans l’invitation partagée sur les médias sociaux.

Notons que les organisateurs auraient d’ailleurs avisé la Régie de police de Memphrémagog (RPM), qui déploiera possiblement des effectifs sur place. Mais au moment d’écrire ces lignes, il n’avait pas été possible de parler à un porte-parole de la RPM.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
3 Commentaires
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Etienne
Etienne
11 jours

Peut-on connaitre le nom des organisateurs???

Isabelle Courcy
Isabelle Courcy
10 jours
Répondre à  Etienne

Steeve Roy en est un…..

ginette
ginette
10 jours

Bravo !! je suis de tout coeur avec vous et nous sommes nombreux à penser que ça va faire les mesures sanitaires injustifiées et liberticides.